En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

L’association

Association loi 1901, la Cinémathèque française a été créée en 1936 par Henri Langlois, Georges Franju, Jean Mitry et Paul Auguste Harlé. Elle a pour but de collecter des films anciens, quels que soient leur origine et leur format, de les sauvegarder et de les montrer au public, afin de contribuer au développement de la culture cinématographique ; elle recueille également des objets et des documents ayant trait à l’histoire du cinéma : scénarios, affiches, photographies, documents divers, appareils, costumes ou dessins. Elle est devenue au fil des ans l’une des archives les plus célèbres dans le monde grâce à la richesse de ses collections. Longtemps installée au palais de Chaillot, la Cinémathèque française occupe depuis septembre 2005 un bâtiment construit par l’architecte Frank Gehry, au 51 rue de Bercy dans le 12eme arrondissement de Paris. La Cinémathèque française a fusionné avec la Bibliothèque du Film en janvier 2007, permettant une gestion harmonieuse des collections films et non film. La Cinémathèque s’est dotée en 2008 d’une charte du patrimoine qui définit les priorités d’enrichissement.

Riche de son expérience, dotée d’espaces plus adaptés et de nouveaux moyens, la Cinémathèque a pu développer le nombre de ses projections, organiser des expositions temporaires, accueillir étudiants et chercheurs dans une médiathèque et développer ses activités éducatives et culturelles.

1. Missions

1.1. Collections

1.1.1. Films :
La Cinémathèque conserve des films qui ont marqué l’histoire du cinéma mondial, ainsi que des œuvres plus confidentielles du cinéma indépendant ou d’avant-garde. Afin de présenter les œuvres dans les meilleures conditions possibles, elle emprunte des copies restaurées à d’autres archives et cinémathèques, ou peut procéder à des tirages de copies neuves.
Le mode principal d’enrichissement est le dépôt; les propositions sont étudiées selon leur intérêt historique, artistique ou scientifique et leur état physique.

1.1.2. Non film :
La Cinémathèque recueille principalement sous forme de dons des documents datant d’avant la naissance du cinéma jusqu’à nos jours. La Cinémathèque n’ayant ni la vocation ni les moyens de l’exhaustivité, elle travaille avec d’autres institutions, dont la Bibliothèque nationale de France, pour ne pas acquérir des pièces déjà présentes dans d’autres collections. Forte de son expertise, la Cinémathèque française peut proposer au CNC l’acquisition de collections privées, qui lui sont ensuite confiées pour leur conservation.

Bilan de la collection début 2015 :

  • 50 000 films de toutes époques, pays, formats…
  • 22 000 affiches françaises et étrangères, de toutes époques
  • Plus de 500 000 photographies de films, portraits d’acteurs, de réalisateurs, photos de tournages, etc.
  • 13 000 dessins, maquettes de décors, de costumes, story-boards, dessins de presse…
  • 30 000 dossiers d’archives constitués par les professionnels de tous les métiers du cinéma ; parmi les plus prestigieux : Fritz Lang, Abel Gance, Jean Epstein, François Truffaut, Jacques Rivette, Louis Malle, etc.
  • Plus de 6 000 appareils, anciens et modernes, du Cinématographe Lumière aux plus récentes caméras numériques, dont près d’un tiers appartient au CNC qui les a déposés à la Cinémathèque
  • Plus de 3 000 costumes, accessoires et objets divers
  • 25 000 plaques de verre pour lanternes magiques

1.2. Projections

Près de 2 000 projections de films sont organisées chaque année dans les trois salles de la Cinémathèque française : programmations thématiques, hommages à des cinéastes ou à des acteurs, des découvertes de cinématographies étrangères ou méconnues.

1.3. Musée et expositions temporaires

Le musée de la Cinémathèque présente de façon permanente des objets liés à l’histoire du cinéma : instruments d’optique et de projection, costumes, éléments de décors, archives, etc. La galerie des donateurs, inaugurée en 2012, permet de présenter les nouvelles acquisitions.
Deux expositions temporaires sont organisées chaque année, produites ou accueillies par la Cinémathèque; elles visent à mettre en valeur le cinéma, dans ses relations avec les autres arts. Ces expositions sont régulièrement présentées hors les murs.

1.4. Activités culturelles et pédagogiques

Des conférences, tables-rondes avec des cinéastes et des professionnels du cinéma, rencontres et colloques accompagnent régulièrement les projections.
Depuis plus de vingt ans, la Cinémathèque développe des activités pédagogiques en direction du jeune public scolaire : séances, ateliers, visites guidées, et des programmes de formation destinés aux enseignants.

1.5. La Cinémathèque hors les murs

La Cinémathèque œuvre à la diffusion du patrimoine cinématographique grâve à ses expositions et à son service de la Diffusion, interlocuteur et partenaire régulier de nombreux festivals, cinémathèques, scènes nationales et lieux de programmation de films, en France et à l’étranger.

1.6. La Bibliothèque

Principal centre de ressources documentaires sur le cinéma en France, la médiathèque met à disposition des étudiants, chercheurs, enseignants, journalistes, professionnels du cinéma ou simples cinéphiles, des fonds d’une richesse inestimable.


 

2. Gouvernance

En 2015, l’Association rassemblait environ 900 membres, composés de :

  • membres fondateurs
  • membres d’honneur
  • membres bienfaiteurs
  • membres déposants et ou donateurs ayant exprimé le désir d’adhérer et dont l’adhésion est agréée par le Conseil d’administration
  • trois à cinq personnalités qualifiées nommées par le ministre chargé de la culture

L’Assemblée générale se réunit une fois par an, elle se prononce sur la situation financière et morale de l’Association. L’Association est soumise au contrôle financier de l’État, le Président du CNC exerce les fonctions de commissaire du Gouvernement.

Le Conseil d’Administration:

  • dix-huit membres sont élus pour quatre ans par l’Assemblée Générale parmi les membres; les administrateurs sont renouvelés par moitié tous les deux ans ;
  • trois à cinq personnalités qualifiées nommées par le ministre chargé de la culture pour quatre ans siègent au Conseil avec voix délibérative ;
  • le Président du CNC assiste au Conseil avec voix consultative
  • le contrôleur financier assiste au Conseil avec voix consultative ;
  • deux ou quatre représentants du Comité d’entreprise assistent au Conseil avec voix consultative

Le comité financier est convoqué, au moins deux fois par an avant chaque Conseil d’Administration abordant une question financière. Composition :

  • deux à trois représentants de la Cinémathèque française avec voix délibérative
  • deux à trois représentants de l’État avec voix délibérative.
  • le président du comité financier est le président de l’Association
  • le contrôleur financier, le commissaire du Gouvernement et le Directeur général de l’Association, participent avec voix consultative aux séances du comité financier.

Le Conseil d’administration choisit parmi ses membres élus un Bureau, chargé de la mise en œuvre de ses décisions. Sont élus jusqu’en juin 2016 :

  • Président : Costa-Gavras
  • Trésorier : Bruno Blanckaert
  • Vice-Présidents : Jean-Paul Rappeneau et Olivier Assayas
  • Secrétaires : Nathalie Baye et Denis Freyd