Toute la mémoire du monde 2016

Du 3 au 7 février 2016

Toute la mémoire du monde
4ème Festival international du film restauré

CarteLa Carte Festival (10€)
Des tarifs préférentiels sur tout le Festival et dans toutes les salles
En vente en ligne ou à la billetterie de la Cinémathèque

 Au début des années 2010, grâce aux nouvelles technologies, la restauration de films s'est largement développée, affinée, permettant de remettre en circulation de nombreuses œuvres, sans doute dans des proportions inédites jusqu'ici. Toute la mémoire du monde est né dans ce contexte du basculement du cinéma dans le numérique.

Ainsi, pendant toute la durée du festival, le public sera invité à découvrir le travail mené par les ayants droit, les laboratoires et les archives du monde entier, pour rendre accessible et préserver le patrimoine cinématographique. Nous rendons compte, d'abord, de l'actualité très dense de la restauration en France. Les efforts du CNC en ce sens sont considérables et son plan de numérisation et de restauration sans équivalent ailleurs. Nous présenterons les initiatives les plus audacieuses menées de par le monde : la restauration des premiers films de Chantal Akerman en Belgique avec le concours de la cinéaste, celle de l'œuvre d'un des auteurs philippins les plus sensibles et engagés, Lino Brocka, par la World Cinema Foundation de Martin Scorsese, ou encore le travail du distributeur indépendant Milestone pour faire découvrir le second film de la réalisatrice noire américaine Kathleen Collins, Losing Ground.

Cette année le festival s'ouvrira à l'extérieur plus largement que lors des précédentes éditions. Trois salles du réseau parisien l'accueilleront sur toute sa durée : Les Fauvettes, aux Gobelins, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et, dans le Quartier latin, le Christine 21. Au total, six salles seront impliquées, partenaires de Toute la mémoire du monde. Plus de 100 séances seront ainsi proposées pendant 5 jours, impliquant de nombreux invités : cinéastes, acteurs, critiques ou restaurateurs de films, viendront éclairer les œuvres et feront du festival un lieu de rencontres et d'échanges avec le public.

Nous aurons le plaisir de recevoir deux grands cinéastes : Paul Verhoeven et Dario Argento, qui ont tous deux renouvelé en profondeur le cinéma au tournant des années 1970.

Paul Verhoeven, l'auteur de Robocop et de Starship Troopers, parrainera la manifestation. Il présentera plusieurs de ses films américains dont l'ironie et l'indépendance d'esprit n'ont pas pris une ride. Avant de donner une master class, il présentera Spetters, l'un des plus beaux films de sa période néerlandaise. Lors de la Nuit Paul Verhoeven, trois de ses films les plus emblématiques seront présentés à la Cinémathèque.

Dario Argento sera présent à l'occasion de la restauration en Italie des Frissons de l'angoisse (1975). Cinq autres de ses films restaurés seront programmés.

Le festival sera cette année l'occasion de découvrir les couleurs du Technicolor, dans des copies d'époque, tirées grâce au complexe procédé par imbibition qui couchait les encres dans des matrices selon un savoir-faire aujourd'hui perdu. Des films d'Alfred Hitchcock, Jacques Tourneur, Vincente Minnelli figureront au programme. Nous proposerons également un hommage à une grande société de production et de distribution française, la Gaumont, qui fêtait en 2015 ses 120 ans. Le festival sera aussi l'occasion de voir des films pionniers : les chefs d'œuvre suédois de Mauritz Stiller et Victor Sjöström, tournés avant leur départ aux États-Unis, et l'essentiel des films d'un critique visionnaire, Louis Delluc. Enfin, l'acteur, traducteur et essayiste Hanns Zischler nous emmènera sur les traces des films vus par Franz Kafka dans les années 1910.

Toute la mémoire du monde contribue aussi à la sensibilisation des scolaires et du jeune public, dans le cadre d'actions pédagogiques destinées à rendre vivant, proche et attractif, le patrimoine cinématographique pour les plus jeunes.

Ce programme n'aurait pu voir le jour sans le concours de fidèles partenaires : le Fonds culturel franco-américain, qui soutient la manifestation depuis ses débuts, et Vivendi, qui appuie la Cinémathèque française et son festival. Enfin, pendant un mois, un hommage à Paul Verhoeven, ainsi qu'une partie de la programmation du festival circulera dans plus de 20 salles en France grâce au réseau de l'ADRC et de l'AFCAE et à la précieuse implication des distributeurs.

Pauline de Raymond, programmatrice du festival
Jean-François Rauger, directeur de la programmation


L'Agence pour le développement régional du cinéma (ADRC) et l'Association française des cinémas d'Art et d'Essai (AFCAE) s'associent à la 4ème édition du festival Toute la mémoire du monde organisé par la Cinémathèque française, pour proposer, à partir du 3 février et jusqu'au 8 mars 2016, un « hors-les-murs » dans plus de 20 cinémas Art et Essai en Île-de-France et en régions.

Paul Verhoeven, invité d'honneur

Après le succès de ses films hollandais, abrupts et provocants, Paul Verhoeven s'impose dès le milieu des années 1980 à Hollywood comme un maître de films d'action où il allie grand spectacle et ambition philosophique. Une part de son œuvre est hantée par la Seconde Guerre mondiale qu'il a vécue enfant. Invité d'honneur de la 4ème édition du festival, une carte blanche lui est accordée. Paul Verhoeven sera présent toute la durée du festival, et présentera plusieurs séance parmi lesquelles celles de Robocop, la Nuit Verhoeven, Belle de jour ou encore Sueurs froides.

Hommage à Dario Argento

Dario Argento est un maître du giallo – le thriller à l'italienne – et de l'épouvante. Son cinéma cultive la violence graphique et la sophistication formelle, sorte de maniérisme fin de siècle de la terreur cinématographique. Le festival lui rend hommage à l'occasion de la restauration à Rome des Frissons de l'angoisse (1975), que le cinéaste présentera en compagnie de Macha Méril.

Technicolor, années 40 et 50

En 2015, le festival rendait hommage aux nuances du Technicolor des années 1930. Après le succès d'Autant en emporte le vent (1939), tous les grands studios américains se tournent vers le Technicolor. S'ouvre ainsi la période du « glorious Technicolor », durant laquelle la couleur devient le véhicule par excellence du rêve et de l'irréel. Seront présentées des copies Technicolor 35 mm d'une extrême rareté, tirées par imbibition. Le procédé, qui couche les encres colorées sur des matrices en relief, est comparable à la lithographie.

Le Narcisse noir
Michael Powell, Emeric Pressburger , 1947
Me 3 fév 18h30   FA
Le Voleur de Bagdad
Michael Powell, Tim Whelan, Ludwig Berger , 1940
Sa 6 fév 16h30   FA
Cartoons en Technicolor
Two Gophers from Texas
Arthur Davis , 1948
Each Dawn I Crow
Friz Freleng , 1949
Canary Row
Friz Freleng , 1950
Homeless Hare
Chuck Jones , 1950
Corn Plastered
Robert McKimson , 1951
Hoppy-Go-Lucky
Robert McKimson , 1952
Bewitched Bunny
Chuck Jones , 1954
Whoa, Be-Gone!
Chuck Jones , 1958
Me 3 fév 15h00   GF Di 7 fév 11h00   GF

L'école suédoise : lyrisme de la nature

Dès le début des années 1910, sous la direction du producteur Charles Magnusson à la Svenska, une nouvelle génération de cinéastes venus du théâtre, dont Mauritz Stiller et Victor Sjöström, s'oppose aux productions de leur époque qu'ils jugent médiocres et affirment un style révolutionnaire. L'ensemble de ce programme sera présenté dans des copies issues des collections du Svenska Filminstitutet.

120 ans de la Gaumont

Cette section rend hommage à la société fondée par Léon Gaumont en 1895, dont l'histoire se confond avec celle du cinéma. Seront montrés en copies restaurées quelques-uns des grands films produits ou distribués par la société : ceux de ses géniaux pionniers, Louis Feuillade, Émile Cohl ou Léonce Perret, Antoine et Antoinette de Jacques Becker, Le Plaisir de Max Ophuls. Une place sera également donnée à l'extraordinaire renouveau apporté par Daniel Toscan du Plantier dans les années 1970-80.

Restaurations et incunables

Une sélection de restaurations et de raretés, récemment restaurés. Et également, avant sa sortie en salles, le film de Manoel de Oliveira tourné en 1982 pour une diffusion posthume : La Visite.

Les Egarés
Francesco Maselli , 1954
Ve 5 fév 18h30   FA
Les Espions
Henri-Georges Clouzot , 1957
Sa 6 fév 14h00  
Noce blanche
Jean-Claude Brisseau , 1989
Ve 5 fév 19h00   GF
Ran
Akira Kurosawa , 1985
Di 7 fév 14h00   HL
Albert Pierru / Jean-Pierre Bouyxou
Tiger Rag
Albert Pierru , 1951
Sarabande
Albert Pierru , 1953
Frénésie
Albert Pierru , 1978
Color Woogie
Albert Pierru , 1954
Teintes, taches, touches
Albert Pierru , 1956
Le Vol du bourdon
Albert Pierru , 1956
Soir de fête
Albert Pierru , 1956
Fantaisie sur quatre cordes
Albert Pierru , 1957
Surprise Boogie
Albert Pierru , 1956
Spirales
Albert Pierru , 1957
Graphyty
Jean-Pierre Bouyxou , 1969
Sa 6 fév 20h30   JE

Louis Delluc, un impressionniste

Louis Delluc, figure importante de la première avant-garde française des années 1920, désignée comme « école impressionniste », fut un critique visionnaire. Il tourne sept films dans lesquels l'usage de décors naturels lui permet de rompre avec les lourdeurs psychologiques du cinéma de l'époque.

Kafka va au cinéma

Programme proposé par Hanns Zischler, en sa présence.


Autour de l’événement

Projections Hors les murs

A PARIS ET EN BANLIEUE PARISIENNE

LES FAUVETTES
58 Avenue des Gobelins - 75013 Paris
Billets en vente sur www.cinemalesfauvettes.com

LE CHRISTINE 21
4, rue Christine 75006 Paris
Billets en vente au Christine 21 le jour-même

LA FONDATION JÉRÔME SEYDOUX – PATHÉ
73 avenue des gobelins 75 013 Paris
Billets en vente dès à présent à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com

LE MÉLIÈS
12 Place Jean Jaurès Montreuil 93100 Montreuil
Billets en vente au Méliès le jour-même
www.montreuil.fr/culture/cinema

LE REFLET MÉDICIS
3 rue Champollion - 75005 PARIS
Billets en vente au Reflet Médicis le jour-même
www.lesecransdeparis.fr

Tarifs du Festival

LA CARTE FESTIVAL 10€
Des tarifs préférentiels sur tout le Festival et dans toutes les salles. En vente sur cinematheque.fr et à La billetterie de La Cinémathèque française

PROJECTIONS
6.5€ / Moins de 18 ans et Carte Festival 4€
Les cartes habituellement acceptées par chaque salle sont valables aux mêmes conditions
Le Libre Pass, Le Pass Gaumont et la carte UGC Illimitée donnent droit au tarif à 4e dans les autres salles

CONFÉRENCE
4€ / Moins de 18 ans et Carte Festival 3€

CINÉ-CONCERT DE CLÔTURE, MASTER CLASS ET NUIT :
13€ / Moins de 18 ans, Libre Pass, Le pass, Carte Festival 8€

En Île de France et en régions

Du 3 février au 8 mars 2016

L’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) et l’Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai (AFCAE) s’associent à la 4ème édition du Festival Toute la mémoire du monde (La Cinémathèque française) pour proposer, du 3 février au 8 mars 2016, des séances « Hors les murs » dans 25 Cinémas Art et Essai, en Île-de-France et en régions.

Programmation détaillée ici

Winter School FIAF / Cinémathèque française

La FIAF et La Cinémathèque française s’associent pour proposer une formation destinée avant tout aux professionnels des archives FIAF. Cette formation spécifique traitera de l’activité de programmation au sein des cinémathèques.

La formation se tiendra à la Cinémathèque française, pendant une journée et demie, les 4 et 5 février 2016, lors de la quatrième édition du festival international du film restauré "Toute la mémoire du monde".

Date limite des inscriptions le 15 janvier 2016.

En savoir plus

actualité

CATALOGUE

Téléchargez le catalogue du festival en PDF

Partenaires et remerciements

Paul Verhoeven, invité d'honneur : Ambassade du Royaume des Pays-Bas, Carlotta Films, Diaphana Distribution, EYE International, Gaumont Pathé Archives, Mosfilm Cinema Concern, Park Circus, Pathé Distribution, Studio Canal, Tamasa Distribution, Walt Disney Company. Massimo Benvegnú, Harry Bos, Sophie Boyer, Han Grooten-Feld, Sophie Kopaczynski, Ed Kronenburg, Caroline Langoulant, Renaud Maupin, André Naus, Claire Perrin, Karen Shakhnazarov.
Restaurations et incunables : Archives françaises du film, Artedis, British Film Institute National Archive, BFI Distribution, Carlotta Films, Ciné Sorbonne, Cinémathèque Royale de Belgique, Cohen film collection, Deutsche Kinemathek, Epicentre Films, Eurozoom, Fondazione Cineteca di Bologna, INA, Les Films d'ici, Les Films du Losange, Milestone Film &Video, Pathé Distribution, Park Circus, Studio Canal, Tamasa Distribution, Théâtre du Temple, Turner Classic Movies. Jean-Marie Straub, Barbara Ulrich.
Hommage à Dario Argento : Centro Sperimentale di Cinematografia-Cineteca Nazionale, Institut Italien Culturel de Paris, Le Pacte, Wild Side. Laura Argento, Lydie Bosque, Malvina Marque, Laura Napolitano. Histoire de la couleur au cinéma.
Technicolor, années 1940 et 1950 : Academy Film Archive, ASC, BFI Distribution, British Film Institute National Archive, Carlotta Films, ConstellationCenter, Park Circus, Swashbuckler Films, Théâtre du Temple, Warner Bros. Pictures France. Cassie Blake, Fleur Buckley, Denis Corréard, Inès Delvaux, Vincent Dupré, May Haduong, Alfred Hitchcock, Lowell Peterson, Paul Rayton, Sébastien Tiveyrat, George Watson, Kieron Webb.
L'école suédoise : Lyrisme de la nature Institut suédois – Svenska institutet, Svenska Filminstitutet. Ophélie Alegre, Bernard Eisenschitz, Jon Wengström, Mats Widbom.
120 ans de la Gaumont : Gaumont, Gaumont Pathé Archives. Agnès Bertola, Olivia Colbeau-Justin, Manuela Padoan, Corinne Tacchi, Ariane Toscan du Plantier.
Louis Delluc, un impressionniste : Les Documents cinématographiques. Brigitte Berg, Valeria D'Ambrosio, Mélissa Gignac.
Kafka va au cinéma : Danish Film Institute, Fondazione Cineteca di Bologna. Carmen Accaputo, Marianne Jerris, Jacob Trock, Hanns Zischler.

.

Ministère de la Culture CNC

Grands mécènes de la Cinémathèque française

Neuflize OBC Fondation GAN pour le cinéma Vivendi

En partenariat avec

Fonds Culturel Franco Américain Kodak

Avec la participation de

ADRC AFCAE

Avec le soutien de

Claret Novotel Ibis Styles Pullman Paris Centre - Bercy (2015)

En partenariat média avec

Nova - LeGrand Mix Ciné + Classic Le Bonbon Télérama

Paul Verhoeven invité d'honneur avec le soutien de

Ambassade des Pays-Bas à Paris

Hommage à Dario Argento en partenariat avec

Centro Sperimentale di Cinematografia - Cineteca Nazionale Istituto Italiano di Cultura Parigi

Journées de rencontres internationales

FIAF

Technicolor, années 40 et 50 en collaboration avec

AMPAS (Academy of Motion Picture Arts and Sciences)

L'école suédoise : lyrisme de la nature avec le soutien de

Institut Suédois Svenska Filmistitutet

120 ans de la Gaumont avec le soutien de

Gaumont