En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Affiche de « Sept morts sur ordonnance » (Jacques Rouffio, 1975)

16 octobre 2020

Écrit par Georges Conchon, réalisé par Jacques Rouffio en 1975, ce film choral analyse l'oppression quotidienne que fait subir à son entourage un mandarin du monde hospitalier. C'est cette multitude de personnages qui va servir de point de départ à René Ferracci (1927–1982) pour composer son affiche. Il aligne les différents protagonistes du film, – interprétés par Michel Piccoli, Gérard Depardieu, Jane Birkin, Marina Vlady et le vieillissant Charles Vanel-, sous leurs profils droits, comme sur une photo de police judiciaire.

L'affiche n'est pas dessinée, mais propose un agrandissement du grain de la photo traitée en noir et blanc. Ce procédé, très utilisé par Ferracci sur ses affiches des années 1970, notamment pour les derniers films de Jean-Pierre Melville, est une des possibilités qu'offre la technique de l'offset. Durant vingt ans, entre 1960 et 1980, Ferracci règnera sans partage sur l'affiche de cinéma française, accompagnant ainsi une grande partie de la carrière de Michel Piccoli. C'est avec ce genre d'affiche que le comédien se forge une image rassurante d'homme installé et sûr de lui, mais aussi capable de rentrer dans de noires colères.


  • Type d'objet : Affiche
  • Support : Offset
  • Auteur : René Ferracci
  • Année : 1975
  • Pays : France
  • Format : 60 x 40 cm
  • Crédits : René Ferracci © ADAGP Paris, 2020