En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Réouverture le mercredi 15 juillet à 11h !

Web Cdp

La Cinémathèque française rouvrira ses portes le mercredi 15 juillet à 11h et restera exceptionnellement ouverte tout le mois d'août, avec deux séances par jour à 16h et 19h30 (sauf lundi et mardi) dans la salle Henri Langlois.

Louis de Funès, et de grands classiques

À partir du 15 juillet, notre grande exposition consacrée à Louis de Funès, qui aurait dû ouvrir le 1er avril, accueillera enfin le public (de 11h à 20h, sauf lundi et mardi). Un parcours-jeu attendra le jeune public dans l'exposition, ainsi que des journées d'ateliers « Filmer le gag ».

Le 15 juillet, à 16h, Ni vu, ni connu (Yves Robert, 1958) lancera la rétrospective des films « moins connus » de Louis de Funès. À 19h30, Belle de jour (Luis Buñuel, 1967) inaugurera le cycle des « grands classiques de l'été » (jusqu'au dimanche 30 août), en hommage à notre ami Michel Piccoli, et avant les rétrospectives Luis Buñuel et Jean-Claude Carrière qui auront lieu à l'automne. Il est à noter que toutes les projections de juillet-août seront en 35 mm.

La librairie de la Cinémathèque et le café-restaurant Les 400 coups – et sa terrasse ! – seront également ouverts dès le 15 juillet.

Henri, notre quatrième salle

"Henri", la 4e salle de la Cinémathèque française, improvisée lors du confinement et vite devenue indispensable, continuera de proposer gratuitement un film rare tous les soirs jusqu'au 15 juillet, avant de passer le relais à sa grande sœur, la salle Henri Langlois. Tous les films mis en ligne sur notre plateforme le resteront sans limitation de durée, sauf restriction de droits de diffusion, et "Henri" trouvera un nouveau rythme à la rentrée de septembre.

Reprise de nos activités en septembre

Le mercredi 2 septembre, la Cinémathèque reprendra la totalité de ses activités : ouverture de la Bibliothèque (l'Espace chercheurs et l'Iconothèque seront accessibles sur rendez-vous dès le 15 juillet), montée en puissance des activités pédagogiques (programmation de films jeune public, ateliers, visites guidées...) et reprise des deux salles de projection Franju et Epstein. Dans nos trois salles se déploieront les rétrospectives prévues au printemps, et repoussées pour cause de confinement : Gérard Oury et Don Siegel, en attendant Elizabeth Taylor, Jean-Claude Carrière, Luis Buñuel... 

Bienvenue à la Cinémathèque française !