By using this site you agree that cookies are used for purposes of analysis and relevance     Yes, I agree  No, I want more informations

Patrice Chéreau, affinités électives
Table ronde

19 novembre 2016

« J'aime les films de groupe parce que le groupe est, comme le feuilleton, romanesque. Mes personnages se frottent les uns aux autres mais, de cette confrontation, naît la vérité. Ceux qui m'aiment... n'est pas un film funèbre. L'enterrement est un exorcisme. On en sort lavé. Le film glisse le plus possible du côté des vivants. À la fin, j'ai mis du soleil dans l'image. » (Patrice Chéreau) À l'occasion de la rétrospective Patrice Chéreau et à l'issue de la projection de Ceux qui m'aiment prendront le train, cette table ronde réunit plusieurs collaborateurs du cinéaste et metteur en scène : Dominique Blanc, Éric Gautier, Richard Peduzzi et Danièle Thompson. Rencontre animée par Frédéric Bonnaud.


Éric Gautier est directeur de la photographie. Il a signé l'image, entre autres, de nombreux films d'Arnaud Desplechin (La Vie des morts, Esther Kahn, Comment je me suis disputé, Rois et reine, Un conte de Noël) d'Olivier Assayas (Clean, Irma Vep, L'Heure d'été, Après mai) ou d'Alain Resnais (Cœurs, Les Herbes folles, Vous n'avez encore rien vu).

Richard Peduzzi est scénographe. Il a réalisé pour Patrice Chéreau ses décors d'opéras (le Ring) et de théâtre (Combat de nègre et de chiens) ainsi que plusieurs pour le cinéma (La Chair de l'orchidée, L'Homme blessé, La Reine Margot, Ceux qui m'aiment prendront le train).

Danièle Thompson est scénariste (La Grande vadrouille, La Boum, La Reine Margot, Ceux qui m'aiment prendront le train) et réalisatrice (La Bûche, Le Code a changé).

Dominique Blanc a été, au théâtre comme au cinéma, l'une des plus fidèles complices de Patrice Chéreau. Sous sa direction, elle obtient en 1999 le César du meilleur second rôle pour Ceux qui m'aiment prendront le train et, en 2010, le Molière de la comédienne pour sa prestation dans La Douleur.