En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Visconti/Proust : le labyrinthe profond
Conférence de Gabriela Trujillo

26 octobre 2017

En 1970, Luchino Visconti et la scénariste Suso Cecchi d'Amico écrivent le scénario d'un projet que le cinéaste caressait de longue date : l'adaptation cinématographique d'À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. L'année suivante, au moment où sort Mort à Venise, Visconti part effectuer des repérages en France. Casting pressenti : Alain Delon, Helmut Berger, Marlon Brando, Simone Signoret, Silvana Mangano, Greta Garbo... Mais le projet s'arrête. De ce film jamais tourné, on dira les vestiges et, surtout, la manière dont « une espèce de musicalité proustienne » hante et traverse nombre de films de Visconti, qui rêvait de Proust et d'en rendre le style par « une position, une attitude, une tristesse, un moment de jalousie ».


Docteure en cinéma, critique, ancien professeur à l'École du Louvre et la New York University, Gabriela Trujillo est spécialiste des avant-gardes latino-américaines et européennes.