En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Photographie de tournage du « Sous-sol de la peur » (Wes Craven, 1991)

20 juin 2016

En 1978, Wes Craven lit dans un journal local de Santa Monica un fait divers sordide : à la faveur d’un flagrant délit de cambriolage, des policiers découvrent, dans un quartier de la moyenne bourgeoisie, plusieurs enfants enfermés par leurs parents dans leur maison, depuis leur naissance. Il imagine aussitôt un script, mais le projet, faute de dénouement satisfaisant, est mis de côté pendant plus de dix ans jusqu’à ce qu’il ressurgisse dans la tête du réalisateur au cours d’un rêve. L’inspiration est là, le scénario est terminé en un jour, et le tournage du Sous-sol de la peur (The People Under the Stairs) débute en 1991, se partageant entre New York et Los Angeles.

Entre deux prises, le réalisateur pose, la mine réjouie, aux côtés d’un rottweiler a priori inoffensif. Il s’agit de l’incontournable chien des propriétaires dérangés, particulièrement féroce et dressé pour tuer, qui terrorise les jeunes héros tout au long du film. Craven construit scène après scène une satire de la famille, et un portrait à l’ironie horrifique d’une société malade et dégénérée. Il choisit avec audace un jeune héros noir, et truffe son film d’images de couloirs obscurs, de visions terrifiantes, directement tirés de ses propres cauchemars d’enfant. Tous ces ingrédients feront du Sous-sol de la peur un énorme succès au box-office.


  • Type d'objet : Photographie de tournage
  • Support : Tirage argentique noir et blanc
  • Année : 1991
  • Crédits : Droits réservés