En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Langlois producteur : l'expérience des films d'art
Conférence d'Émilie Cauquy

2 juin 2014

Qu'avait donc en tête Henri Langlois en se lançant dans la production de films d'art au printemps 1950 ? Filmer un acte de création ? Acquérir pour les collections de la Cinémathèque une œuvre d'artiste, à la façon d'un musée d'art moderne : un Picasso, un Léger, un Matisse, un Chagall ? Lancer en fanfare, à Antibes, un festival sans palmarès qui ne « manquera pas de renouveler l'esprit cinématographique » ? Six projets en Kodachrome, au final pas un film achevé. Retour en images et en archives.


Émilie Cauquy est responsable de la valorisation de la collection de films à la Cinémathèque française. Cheffe de projet de la plateforme HENRI, elle invente également des projections augmentées sous forme de ciné-spectacles autour de Dulac, Musidora ou Méliès, des programmes pour le festival Il Cinema Ritrovato de Bologne (Colette, Musidora, Marie Epstein, Nicole Vedrès) et participe à des éditions DVD (coproduction du coffret Jean Epstein pour les éditions Potemkine).