Qui êtes-vous... Richard Lester ?
Conférence par Léo Soesanto

23 mars 2023

Le nom de l'Américain Richard Lester (né en 1932) est associé à l'Angleterre du Swinging London, dont il sut capter l'énergie en filmant avec un humour loufoque les Beatles (d'abord avec Quatre Garçons dans le vent en 1964, estampillé « Citizen Kane des clips de juke-box » par le Village Voice) et la révolution sexuelle d'alors (Le Knack… et comment l'avoir en 1965, couronné à Cannes par la Palme d'or). Si la comédie est le fort de Lester, son irrévérence est au service d'une critique constante des institutions (l'antimilitariste Comment j'ai gagné la guerre en 1967, avec John Lennon ; le mariage dans Petulia (1968), jusqu'à la critique du pouvoir et même des super pouvoirs (Superman 3, 1983). Lester a su filmer la jeunesse et les idoles dans les années 60, mais aussi leur crépuscule dans les années 70 : Les Trois Mousquetaires (1973) avec la fougue comme dernier rempart à la realpolitik de Richelieu. Mais aussi Sean Connery en Robin des Bois vieillissant dans La Rose et la Flèche (1976). Polyphonie d'une oeuvre novatrice à redécouvrir, où le travail télévisé du cinéaste annonce le surréalisme des Monty Python, où sa collaboration avec les Beatles invente le clip MTV et où le ton de cartoon de ses deux Superman préfigure les blockbusters Marvel aujourd'hui hégémoniques.


Léo Soesanto est critique, auteur et programmateur de festivals (Cannes, Rotterdam, Bordeaux, Riga). Il a écrit entre autres pour Libération, Les Inrockuptibles ou Vogue. Il a publié en 2021 L'Aéroport mis en scènes (éditions Espaces & Signes) et a participé au catalogue Top Secret : cinéma & espionnage (La Cinémathèque française/Flammarion, 2022).