Tanner par Tanner, une leçon de cinéma (2009)

17 janvier 2009

Pour saluer la mémoire d'Alain Tanner, disparu le 11 septembre 2022, nous remettons en ligne la captation de la leçon de cinéma qu'il avait donnée à la Cinémathèque française en janvier 2009 dans le cadre de la rétrospective de ses films.

Rencontre animée par Serge Toubiana et Frédéric Bas, à la suite de la projection du documentaire de Pierre Maillard, Alain Tanner, pas comme si, comme ça (56').

« Le désir est une nécessité absolue pour faire du cinéma. Ce métier demande du temps, de la patience, de l'énergie. Sans un désir très fort, les choses partent en quenouille. Il faut, pour travailler le cinéma, être travaillé par lui. Il ne faut pas vouloir faire des films, mais faire du cinéma, ce qui est très différent. Ce désir doit être comme un poing fermé, qu'on laisse au fond de sa poche pendant le travail du film. (...) Je sais parfaitement pourquoi on rate un film, ou une partie de film, ça m'est arrivé, bien sûr. C'est parce que le poing fermé du désir s'est ouvert et que les doigts de la main partent dans toutes les directions. » (Alain Tanner, Ciné-mélanges)


Alain Tanner est cinéaste.

Serge Toubiana est président d'Unifrance. Il a été critique aux Cahiers du cinéma et directeur de la Cinémathèque française de 2005 à 2016. Il a publié plusieurs livres sur le cinéma, dont une biographie de François Truffaut, avec Antoine de Baecque (Gallimard, 1996). Ses derniers ouvrages : Les Fantômes du souvenir (Grasset, 2016), Les Bouées jaunes (Stock, 2018), L'Amie américaine (Stock, 2020).

Frédéric Bas enseigne l'histoire et la géographie, écrit pour le magazine culturel web Chronic'art et pour Médiapart. Il a aussi écrit Tanner ou l'optimisme, postface à Ciné-mélanges (Seuil, 2007).