Shohei Imamura, la révolte de la chair
Conférence de Stéphane du Mesnildot

21 avril 2022

Alors que le Japon de l'après-guerre se convertissait au capitalisme, Imamura en dévoila le lumpen : yakuzas, prostituées, pornographes clandestins, hôtesses de bar, Coréens discriminés... Pour ces damnés, une seule loi, scandaleuse et amorale, celle de la chair. Le Japon que met en scène l'« anthropologue » Imamura est un territoire effrayant, à la fois réaliste et mythique, où les êtres sont d'abord mus par l'instinct de survie.


Ancien critique aux Cahiers du cinéma, Stéphane Du Mesnildot est spécialiste du cinéma asiatique, et notamment du cinéma fantastique japonais. Il est l'auteur des Fantômes du cinéma japonais (2011) et du livre Le Miroir obscur : une histoire du cinéma des vampires (2013), tous deux publiés aux éditions Rouge Profond. Il a récemment écrit Cérémonies : au cœur de L'Empire des sens (Le Lézard noir, 2021).