En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Dialogue avec Jean-Pierre Mocky animé par Serge Toubiana et Jean-François Rauger

28 juin 2014

À l'occasion de la rétrospective que la Cinémathèque française consacrait à Jean-Pierre Mocky du 25 juin au 3 août 2014, et à la suite de la projection de son film L'Albatros, dialogue avec Jean-Pierre Mocky.
Rencontre animée par Serge Toubiana et Jean-François Rauger.

Après avoir débuté dans le cinéma comme acteur, Jean-Pierre Mocky accède à la réalisation en 1959 avec  Les Dragueurs qui le classe parmi les réalisateurs satellites de la Nouvelle Vague. Il inventera ensuite un style de comédies très personnelles où le grotesque, la bouffonnerie, l'inventivité, la bizarrerie des situations, la direction d'acteurs seront mis au service d'une vision anarchiste de la société. Les plus grandes vedettes comiques (Bourvil, Fernandel, Michel Serrault) ou non (Catherine Deneuve) du cinéma français auront été filmées par Mocky qui leur confiera des personnages défiant parfois toutes les catégories existantes.
Avec plus de soixante longs métrages, tournés avec un souci d'économie remarquable, Mocky a témoigné d'une vision du monde hilarante et iconoclaste.


Jean-Pierre Mocky est cinéaste.

Serge Toubiana est président d'Unifrance. Il a été critique aux Cahiers du cinéma et directeur de la Cinémathèque française. Il a publié plusieurs livres sur le cinéma, dont une biographie de François Truffaut, avec Antoine de Baecque (Gallimard, 1996). Ses derniers ouvrages : Les Fantômes du souvenir (Grasset, 2016), Les Bouées jaunes (Stock, 2018), L'Amie américaine (Stock, 2020).

Jean-François Rauger est directeur de la programmation de la Cinémathèque française.