En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Chantal Akerman : L'espace pendant un certain temps - Conférence de Jérôme Momcilovic

1 février 2018

A l'occasion de la rétrospective consacrée à Chantal Akerman organisée par la Cinémathèque française du 31 janvier au 2 mars 2018,

Conférence de Jérôme Momcilovic : Chantal Akerman : L'espace pendant un certain temps. Chantal Akerman a dit souvent son étonnement face à cette formule banale, qui nous vient parfois pour exprimer le plaisir pris à un film : ne pas voir le temps passer. De l'appartement du premier film (Saute ma ville, 1968) à celui du dernier (No Home Movie, 2015), des rues traversées par la fiction (Toute une nuit) à celles longées par le documentaire (D'Est), ses films ont suivi une morale rigoureusement inverse : regarder le temps, pour mieux voir l'espace ‒ et nous le faire habiter ainsi en compagnie de tous les fantômes qui le hantent.

Jérôme Momcilovic est critique de cinéma, responsable des pages cinéma du magazine Chronic'art. Il est l'auteur de Prodiges d'Arnold Schwarzenegger (Capricci, 2016), Chantal Akerman : Dieu se reposa, pas nous (Capricci, 2018) et de Maurice Pialat, la main les yeux (Capricci, 2021)


Jérôme Momcilovic est critique de cinéma, responsable des pages cinéma du magazine Chronic'art. Il est l'auteur de Prodiges d'Arnold Schwarzenegger (Capricci, 2016) et Chantal Akerman : Dieu se reposa, pas nous (Capricci, 2018).