En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Autour de Michel Deville
Table ronde

11 mai 2019

« J'ai l'impression que dans tous mes films, mes personnages se retranchent dans un monde imaginaire. Dans Le Paltoquet, c'est poussé à l'extrême, puisque c'est une histoire fantasmée. Il me fallait passer par le regard d'un « rêveur debout ». » (Michel Deville)

Table ronde avec Rosalinde Deville, André Diot et Thierry Leproust, animée par Wafa Ghermani.


Rosalinde Deville collabore avec Michel Deville dès 1975, d'abord comme assistante, puis comme productrice et scénariste (ou coscénariste) à partir de Péril en la demeure (1984) jusqu'à Un fil à la patte (2004).

Avant de devenir chef-opérateur, André Diot, a travaillé comme éclairagiste de théâtre et de concerts. Le Paltoquet (1986) signe le début d'une longue collaboration avec Michel Deville : La Divine poursuite (1996), La Maladie de Sachs (1999) et Un monde presque paisible (2002).

D'abord plasticien, décorateur de danse, de théâtre et d'opéra pour entre autres Angelin Preljocaj, Roger Planchon, ou encore Christian Gangneron, Thierry Leproust a travaillé sur sept films de Michel Deville. Une collaboration qui a commencé avec Le Paltoquet. Au cinéma, il a également travaillé avec Marion Hänsel, Roger Coggio et Éric Heumann.

Wafa Ghermani est docteure en études cinématographiques, spécialiste du cinéma taïwanais, et chargée d'événements culturels à la Cinémathèque française.