En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 21 février 2015, 15h00

Salle Georges Franju

15h00 → 17h05 (125 min)

Matt Dray et Nathalie Alonso Casale
France-Pays-Bas / 2005

Le cinéma d'Alexeï Guerman
Dialogue avec Matt Dray et Nathalie Alonso Casale
125 min

Un dialogue animé par Bernard Payen

En 2005, emportés par un ambitieux projet documentaire intitulé Sortoi : chemins du courage, Nathalie Alonso Casale et Matt Dray entreprennent un voyage de deux mois pendant lesquels ils traversent plusieurs pays d'Europe du Nord et de l'Est, à la rencontre d'amis et d'inconnus. En Russie, ils retrouvent le cinéaste russe Alexeï Guerman, tandis qu'il tourne son dernier film, Il est difficile d'être un Dieu, dans les mythiques Studios LenFilms à Saint-Pétersbourg, et qui les invite chez lui pour dialoguer sur ses difficiles conditions de cinéaste en Russie, sur sa vie et son oeuvre.


« Les personnages dans mes films sont différents les uns des autres. Dans Contrôle sur la route (La Vérification), c'est l'homme typique du XXème siècle : un bon homme. Mais les personnages ont été pris directement de Tolstoï. Dans Vingt jours sans guerre, c'est un homme intelligent qui est transporté dans une autre époque. Il y a des hommes comme ça aussi. Dans Khroustaliov, ma voiture !, c'est le personnage de mon père, que j'ai réinventé. Et dans le film que je tourne à présent, il se peut que ce soit moi. Mais évidemment ce n'est pas ce gros cochon que vous voyez assis devant vous. C'est moi quand j'étais jeune et en condition. »

Alexeï Guerman, dans Conversation avec Alexeï Guerman