En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

lundi 7 octobre 2013, 19h00

Salle Henri Langlois

19h00 → 20h30 (90 min)

Jean Cocteau
France / 1945 / 96 min / 35mm
D'après le conte La Belle et la bête de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont.

Avec Josette Day, Jean Marais, Marcel André.

Des portes qui s'ouvrent toutes seules, des bras qui tiennent des candélabres, de longs couloirs où souffle la magie, la Belle est bien perdue dans le château de la Bête. Un conte de fées qui explore de poétiques trucages de cinéma, jouant avec les ralentis, les décors et les ombres.

À partir de 6 ans

Jean Cocteau
France / 1945 / 4 min / Vidéo

La Belle et la Bête
Conférence de Jean-Marc Lalanne

Près de quinze ans après un premier coup d'essai sans suite immédiate (Le Sang d'un poète), après être devenu le scénariste prisé d'un cinéma français dont il désavoue tous les préceptes, Jean Cocteau revient à la mise en scène avec La Belle et la Bête. Et réussit non seulement un chef-d'oeuvre (à la splendeur inentamée), mais aussi un manifeste, un coup de cutter dans le cinéma de son époque – le réalisme poétique – redéfinissant cinématographiquement le réalisme et la poésie..

Jean-Marc Lalanne est rédacteur en chef des Inrockuptibles et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma. Avec Philippe Azoury, il a écrit Fantomas style moderne (éditions Yellow Now, 2002), et Cocteau et le cinéma - Désordres (Cahiers du cinéma, 2003). Avec Stéphane Bouquet il a publié un essai sur l'oeuvre du cinéaste Gus Van Sant.