En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Château de l'araignée
Le Château de l'araignée

vendredi 30 juillet 2010, 19h00

Salle Henri Langlois

19h00 → 20h50 (110 min)

Akira Kurosawa
Japon / 1956 / 110 min
D'après Macbeth de William Shakespeare.

Avec Toshirô Mifune, Isuzu Yamada, Minoru Chiaki.

Une adaptation de Macbeth transposée durant les guerres de clans dans le Japon du XVIe siècle.

En transposant Macbeth dans le Japon féodal, Kurosawa réussit l’union parfaite des deux cultures européenne et japonaise. D’abord parce que le cinéaste a vu, dans la tragédie de Shakespeare, une période de guerres proche de celles qui agitèrent son pays au XVIe siècle. Dans la pièce, l’atmosphère fantastique du bois de Birnam inspire les paysages embrumés de la forêt de l’Araignée peuplée d’esprits. Kurosawa tourne dans un noir et blanc expressionniste, qui évoque invariablement le cinéma allemand des années 20. Mais c’est aux codes du théâtre Nô qu’il emprunte l’épure des décors minimalistes ou l’expression et la gestuelle des personnages : des mimiques de Toshiro Mifune, déformé par la terreur, au masque impassible et froid du visage d’Isuzu Yamada. Visuellement sublime, Le Château de l’Araignée est une œuvre phare dans la filmographie de Kurosawa, qui multiplie les images fortes, à jamais dans l’imaginaire collectif.