En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Un papillon sur l'épaule
Un papillon sur l'épaule

vendredi 1 novembre 2013, 20h30

Salle Jean Epstein

20h30 → 22h05 (95 min)
Projection avec sous-titrage pour sourds et malentendants

Jacques Deray
France / 1977 / 95 min / Numérique
D'après le roman Le Puits de velours de John Gearon.

Avec Lino Ventura, Claudine Auger, Paul Crauchet.

Après un long séjour en mer, Roland débarque à Barcelone. À l'hôtel où il réside, il découvre un cadavre, puis se réveille dans une étrange clinique sans aucun souvenir des circonstances de son arrivée.

Économie de mots, réalisation classique juste émaillée de flashbacks, ou de séquences d’hallucinations : Jacques Deray met en scène une histoire kafkaïenne, un cauchemar sans fin, scénarisé par Jean-Claude Carrière. Des rendez-vous étranges, un hôtel, des couloirs nus, une clinique sordide, l’atmosphère à la lenteur cotonneuse est oppressante, entre paranoïa et sidération, zébrée d’éclairs de vie ordinaire dans une Barcelone cosmopolite et animée. Sur une partition mélancolique signée Claude Bolling, Deray dirige Jean Bouise, Claudine Auger, Nicole Garcia, Laura Betti et même Dominique Lavanant, touchante apparition. Mais surtout Paul Crochet et sa douce folie, et Lino Ventura, monolithique, docile d’abord, puis animé d’une tempête intérieure qu’il tente de contenir, visage tendu. Au-delà du polar d’espionnage typique des années 80, ce poétique papillon cache une réflexion sur la démence et le rapport à l’autre : « Ce n’est pas en nous que ça ne tourne pas rond. C’est autour de nous. »