Duras/Godard : dialogues. Lecture par Joana Preiss et Olivier Martinaud

lundi 13 mai 2024, 20h00

Salle Henri Langlois

20h00 21h00 (60 min)

Duras/Godard : dialogues
Lecture par Joana Preiss et Olivier Martinaud
60 min

L'une écrit et filme. L'autre est un grand cinéaste qui entretient un rapport distant à la matière texte. Ils se rencontrent plusieurs fois entre 1979 et 1987 ; ils échangent « deux ou trois choses » qui les aident à penser leur art et la question des relations entre l'écrit et l'image. Ils sont vifs, méchamment drôles (Sartre passe un mauvais quart d'heure) et lumineux. Ils parlent dans une école pendant la récréation, dans une automobile ou encore sur les passerelles aériennes de Lausanne. « Je lui ai dit qu'elles étaient belles. Il m'a dit que beaucoup de gens se jetaient de ces passerelles. J'ai dit qu'elles semblaient être faites exprès pour se tuer. Il m'a dit que oui. » Le ton est donné.

Joana Preiss et Olivier Martinaud se rencontrent à Paris en 2014 à l'occasion d'une performance de Vincent Dieutre et Gilles Collard au Point-Éphémère, qui fait l'objet d'une mise en ondes pour l'émission Création on air sur France Culture. Depuis 2018, ils forment un tandem et lisent ensemble leurs livres de chevet à la Maison de la Poésie : Dans la chaleur vacante d'André Du Bouchet, la Correspondance d'Anaïs Nin et Henry Miller – qu'ils adaptent en trois épisodes – et les Dialogues entre Marguerite Duras et Jean-Luc Godard. Ils se produisent également au FHEL à Landerneau, au Marathon des mots à Toulouse, à la Fondation Thalie à Bruxelles, au Musée d'Orsay, au Festival Tandem à Nevers, à la Fondation Giacometti et au Festival La Rochelle cinéma.

Crédit photo : © Christian Lartillot


Joana Preiss est actrice au théâtre et au cinéma, cinéaste, performeuse et musicienne. Elle a travaillé au théâtre avec Pascal Rambert et Arthur Nauzyciel et avec des réalisateurs tels que Christophe Honoré, Olivier Assayas, Antoine Barraud et Tonino De Bernardi. Elle a réalisé un long métrage (Sibérie), deux courts (Silent Asylum et Lands close to Paterson) et elle est actuellement en cours de post-production pour son prochain film. Artiste et musicienne, elle a fondé le duo expérimental White Tahina. Elle crée également des performances uniques privilégiant l'improvisation et utilisant sa voix comme un instrument, et enseigne l'art de la performance à L'ENSAV – La Cambre à Bruxelles. Après une résidence artistique à la Villa Medicis, elle a récemment présenté ses créations : Terrestre X Tra, à Rome et à Paris, et La Traducción à Barcelone, deux textes qu'elle a écrits, mis en scène et interprétés.

Olivier Martinaud, comédien et metteur en scène, formé au CNSAD, a dirigé plusieurs productions telles que la comédie musicale Imbécile d'Olivier Libaux, Mes prix littéraires de Thomas Bernhard ou Les Inquiets et les brutes de Nis-Momme Stockmann. Au cinéma, il a notamment tourné sous la direction de Vincent Dietschy dans Notre histoire (Jean, Stacy et les autres). Passionné de lecture à voix haute, il se produit régulièrement à la Maison de la poésie et dans de nombreux festivals littéraires et manifestations artistiques. Pour France Culture, il a récemment enregistré La Maison de Julien Gracq, des poèmes de Yeats et des textes de Radiguet pour Le Cours de l'histoire.