Les Autres

samedi 11 décembre 2021, 15h00

Salle Georges Franju

15h00 17h30 (150 min)

Hugo Santiago
France / 1973 / 127 min / 35mm

Avec Patrice Dally, Noëlle Chatelet, Daniel Vignat.

« Le fils d'un libraire de Paris se suicide. Son père, homme de cinquante et quelques années, qui croyait l'avoir bien compris, sent à présent que jamais il ne l'a connu et le cherche en ceux qui furent ses amis. » (Jorge Luis Borges)

Un conte d’amour et de mort. Une quête d’identité, à travers les méandres de la magie, de la schizophrénie, du dédoublement et des images mentales. Le film de Santiago transgresse les lois classiques de la narration et installe le spectateur au cœur d’une fiction polyphonique.

« Les Autres, comme tous les films de Hugo Santiago, possède une nouveauté esthétique incroyable, presque inacceptable. D’ailleurs, le film n’a pas été accepté ! Il a été défendu par de grands intellectuels, mais il n’a pas été accepté. Les Autres est un film génial et maudit, comme tous les films de Hugo Santiago, sans exception. » (Jean-Pierre Zarader, philosophe et spécialiste de l’œuvre de Santiago, Revus & corrigés, mars 2018)


60 min

À la suite de la projection des Autres d'Hugo Santiago

L'œuvre polymorphe d'Hugo Santiago serait-elle l'un des secrets les mieux gardés de notre époque ? La saga des fictions, entre culte du courage, mystère et nostalgie, alterne avec des objets audiovisuels à la croisée des arts (musique, opéra, théâtre) et d'inclassables portraits télévisuels. La trajectoire du réalisateur, ancrée dans la littérature, explore tous les supports et accueille ainsi de nombreux jeux de transformations. Les Autres est un récit rêvé par les plus grands écrivains, devenu le film méconnu d'un passe-muraille hanté par le silence : c'est que le cinéma d'Hugo Santiago appartient aux rives de l'imaginaire.


Spécialiste des avant-gardes latino-américaines et européennes, Gabriela Trujillo est directrice de la Cinémathèque de Grenoble. Elle a récemment publié deux ouvrages, un essai : Marco Ferreri – Le cinéma ne sert à rien (Capricci, 2021) et un roman : L'Invention de Louvette (Verticales/Gallimard, 2021).

Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.