En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Portes de la nuit
Les Portes de la nuit

dimanche 5 décembre 2021, 17h15

Salle Henri Langlois

17h15 → 19h15 (120 min)

Marcel Carné
France / 1946 / 120 min / DCP

D'après le ballet Le Rendez-vous de Jacques Prévert, Joseph Kosma et Roland Petit.

Avec Jean Vilar, Yves Montand, Pierre Brasseur, Serge Reggiani, Nathalie Nattier.

Durant une nuit de février 1945, un vagabond, qui se présente comme le Destin, orchestre le coup de foudre entre Diego, jeune résistant, et la belle Malou, dont le frère est un collaborateur.

Étoile montante du music-hall, le jeune Montand se voit offrir le rôle de Diego, sur les conseils d'Édith Piaf. Un rôle qu'il appréhende, prévu à l'origine pour Jean Gabin. Marcel Carné lui dit : « Sois ce que tu es, un grand garçon souriant ». Un personnage qui, s'approchant des limbes du bonheur, se heurte aux obstacles de la réalité. Les images de nuit d'hiver glacial et d'île rêvée du Pacifique enchantent. Mais nous sommes en 1946, le fantastique social n'est plus à la mode. Et surtout le sujet de la collaboration, au sortir de l'Occupation, incommode. Le septième film du tandem Carné-Prévert – le dernier qu'ils feront ensemble – connaît l'échec à sa sortie. Contrairement à la chanson de Prévert, jouée à l'harmonica par le Destin-Jean Vilar et fredonnée par Yves Montand : Les Feuilles mortes tournera sur tous les phonographes du monde, à jamais associée au chanteur-acteur.