En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 15 octobre 2021, 19h30

Salle Jean Epstein

19h30 → 21h35 (122 min)
Séance présentée par Nora Hamadi en présence de Jean-Pierre Thorn

Jean-Pierre Thorn
France / 1981 / 14 min / DCP

« Durant son "établissement" à l'Alsthom, Jean-Pierre Thorn abandonna la caméra, à une notable exception. En 1973, il tourna l'une des premières luttes, victorieuse, d'ouvriers sans papiers dans une entreprise de Nanterre pour, tout à la fois, leur régularisation administrative et la reconnaissance de leurs droits en tant que salariés. Produit par le collectif Cinélutte, La Grève des ouvriers de Margoline fut diffusé par les Comités de défense de la vie des travailleurs immigrés et par la librairie de la CFDT. » (Daniel Richter, Le Maitron)


Raphaël Lévy
France / 2017 / 3 min / Numérique

Vidéoclip. « On ne laissera personne parler au nom de nos espoirs ». (Gaël Faye)


Jean-Pierre Thorn
France / 1979 / 105 min / Numérique

« Lorsqu'en octobre 1979, une grève avec occupation commença à l'Alsthom Saint-Ouen, Jean-Pierre Thorn mobilisa les ressources possibles pour filmer. Il fut aidé par Bruno Muel, Chris Marker, Cinélutte et la société de production Les films de la Lanterne. Ainsi aboutit Le dos au mur. La direction de l'Alsthom voulut saisir le film mais l'avocat Georges Kiejman assura la défense pour qu'il n'en fût rien. Le film ne convenait ni au PCF de l'Alsthom, ni à une partie des composantes de l'extrême-gauche, notamment L'Humanité rouge à la tête de la section CFDT Alsthom Saint-Ouen. Il fallut une pétition parmi le personnel de l'usine pour que la mairie de Saint-Ouen acceptât de fournir une salle pour la première projection destinée à tous les salariés de l'établissement. » (Daniel Richter, Le Maitron)