En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

dimanche 26 septembre 2021, 17h15

Salle Georges Franju

17h15 → 18h50 (93 min)
Copie rayée

Miracle à Tunis
The Light Touch
Richard Brooks
États-Unis / 1951 / 93 min / 16mm / VOSTF
D'après l'histoire Crown of Thorns de Jed Harris et Tom Reed.

Avec Stewart Granger, Pier Angeli, George Sanders.

Un cambrioleur, spécialisé en œuvres d'art, dérobe un tableau mais fait croire à son associé qu'il a brûlé.

Stewart Granger n’est guère enthousiaste : "J’avais entendu dire que Richard Brooks avait fait fondre en larmes Ramon Novarro, et l’idée que quelqu’un fasse pleurer l’un de mes héros d’enfance me remplissait de colère. Mais j’ai dû accepter." Quant au grand George Sanders, il est prêté par la MGM avec qui il est sous contrat pour trois films. La deuxième réalisation de Richard Brooks ne commence pas sous les meilleurs auspices : le cinéaste voulait Cary Grant, s’énerve de l’anglais insuffisant de Pier Angeli, traite ses acteurs avec sa brusquerie déjà légendaire. Pourtant, après un tournage plutôt calme entre l’Italie, la Sicile et la Tunisie, le scénario, signé Brooks, donne à l’écran un petit film plaisant, une cavalcade sur fond de vol de tableau, avec escrocs, arnaques, tromperies et love story.