En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Sièges de l'Alcazar
Les Sièges de l'Alcazar

dimanche 12 septembre 2021, 18h30

Salle Georges Franju

18h30 → 20h50 (139 min)

Luc Moullet
France / 1989 / 57 min / Numérique

Avec Olivier Maltinti, Elisabeth Moreau, Sabine Haudepin, Dominique Zardi

Paris, 1955. Guy, critique aux Cahiers du cinéma, va souvent voir les films de Vittorio Cottafavi dans une salle de quartier. Il y aperçoit Jeanne, critique de la revue ennemie Positif, qui semble le suivre.

Ancien critique pour les Cahiers du Cinéma, Luc Moullet avait déjà mis en scène son précédent métier dans Un steack trop cuit, son premier film, où il prenait les traits de Jean-Luc Godard pour un caméo drolatique. Presque trente ans plus tard, Les Sièges de l'Alcazar vient combler son désir d'évoquer encore et toujours le cinéma dans la ferveur de ses débats, mais aussi la relative complexité de ses codes. Par l'histoire d'amour impossible entre deux critiques – l'un engagé aux Cahiers du cinéma, l'autre à Positif –, le film raconte le conflit de revues aux lignes éditoriales opposées, lancées dans une guerre des nerfs sans merci. Alors qu'il transforme la salle de cinéma en lieu hors du temps où tout semble réalisable, Luc Moullet égratigne avec tendresse les rituels de cinéphiles confrontés à la bataille des placements, à l'euphorie des confiseries et aux pellicules défectueuses. À l'écran, son alter ego devient tantôt aventureux et exubérant, tantôt renfermé et obtus, si bien que le cinéaste n'emprunte jamais le chemin aisé de la condescendance pour privilégier la subtilité et l'empathie.


Luc Moullet
France / 2012 / 52 min / Numérique

Avec Catherine Breillat, Roxane Mesquida.

À travers une longue interview de Catherine Breillat, mais aussi en laissant parler ceux qui l'entourent – sa monteuse, son actrice favorite et certains de ses acteurs – et en montrant quelques extraits de films, Luc Moullet cherche à percer les mystères de son cinéma.

Grand admirateur de Catherine Breillat, Luc Moullet lui consacre un film pour l'émission d'André S. Labarthe, « Cinéastes de notre temps ». Face à la densité de son cinéma, il choisit de l'étudier sous la thématique de la « première fois » en organisant une interview-fleuve de la réalisatrice et de ses proches collaborateurs. Dans cette démarche, l'ancien critique renoue avec son premier métier et apporte son propre regard de spectateur sur une œuvre sulfureuse qu'il connaît parfaitement. De son travail sur la couleur et le cadre à sa vision de la relation homme/femme, il élabore des questions précises pour clarifier les intentions parfois ambivalentes de Catherine Breillat et ainsi faire redécouvrir des longs métrages mésestimés.


Luc Moullet
France / 2010 / 5 min / Vidéo

La figure de l'aveugle mouchard au cinéma et, plus particulièrement, dans les films de Fritz Lang, John Ford, Marcel Carné, Luis Buñuel et Pier Paolo Pasolini.

Dans le cadre du webzine Blow Up lancé par la chaîne Arte, Luc Moullet conçoit une leçon de cinéma où il évoque la figure de l'aveugle sur grand écran. Prenant appui sur les films de Fritz Lang (M le maudit), John Ford (Le Mouchard), Marcel Carné (Les Enfants du paradis) ou encore Luis Buñuel (Los Olvidados), il élabore un travail méticuleux sur l'histoire et l'esthétique du septième art. En analysant une thématique parfois prémonitoire pour certains cinéastes – Lang et Ford allaient eux-mêmes devenir borgnes ou quasiment aveugles –, le réalisateur sonde la perception subtile et acérée des non-voyants à l'égard de leurs sensations.


Luc Moullet
France / 2006 / 7 min / Vidéo

« Un petit film tourné en une matinée dans mon appartement, et monté en quatre heures. Comme il y avait une exposition Godard, on m'a alors demandé de faire une vidéo sur lui. Je suis parti de la célèbre séquence des cartes postales dans Les Carabiniers. » (Luc Moullet)

Dans ce film « Carte blanche » proposé par le programme Court-circuit de la chaîne Arte, Luc Moullet évoque son immuable affection pour Jean-Luc Godard à l'occasion d'une rétrospective consacrée au cinéaste. Fin connaisseur de son œuvre, il brasse ici des dizaines de documents et de photographies spécialement sélectionnés afin de scruter les moindres contours de sa carrière. Grâce à un sobre monologue face caméra, le réalisateur cherche une succession d'angles novateurs et de pointilleux détails pour faire ressurgir des anecdotes inconnues du spectateur.


Luc Moullet
France / 2006 / 5 min / Vidéo

« Ce film sur ma "maison de production" prend le contrepied de l'image traditionnelle du Producteur. » (Luc Moullet)

En seulement cinq minutes, Luc Moullet nous propose une visite de sa maison de production, « Moullet et Cie », créée sur à peine quarante centimètres cubes. Dans cette surprenante entreprise, il résume le système ingénieux ayant accompagné toute sa carrière et sa volonté de ne jamais céder à des budgets imposants. Tandis qu'il dévoile ses films habilement rangés dans un placard de sa cuisine, le cinéaste raconte une vie de cinéma orchestrée avec autant de candeur que d'inventivité.


Luc Moullet
France / 1983 / 13 min / Numérique

Avec Luc Moullet.

Une journée dans la vie du cinéaste qui essaie de (ne pas trop) travailler.

Court-métrage réalisé par Luc Moullet pour la série Lettre d'un cinéaste, diffusé dans l'émission de télévision Cinéma, cinémas en 1983.


Créé pour la série « Lettre d'un cinéaste » diffusée dans l'émission de télévision « Cinéma, cinémas » en 1983, Les Minutes d'un faiseur de films s'invite dans le quotidien créatif de Luc Moullet. De son réveil à son coucher, le réalisateur filme son propre travail, partagé entre angoisse de la page blanche et inévitable tentation de procrastination. En constatant que la plénitude de sa vie ne l'incite pas à la productivité, il met en scène les difficultés de son métier dans un autoportrait malicieux qui joue la carte du journal intime burlesque.