En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 23 octobre 2021, 19h45

Salle Jean Epstein

19h45 → 21h25 (100 min)

L'Usine
Fabryka
Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1970 / 18 min / DCP / VOSTF

Dans une usine de tracteurs, face au manque de productivité, la direction s'interroge.

Tourné en 35mm, L'Usine poursuit le travail entrepris par Krzysztof Kieślowski dans De la ville de Łódź où il observait la disparité des rapports de force entre ouvriers et dirigeants. Volontiers plus désabusé, mais aussi soumis à la censure, le cinéaste utilise la puissance du montage pour mettre en parallèle la difficulté d'un labeur face à l'apparent flegme de hauts responsables. Alors que le communisme montre peu à peu ses limites, le court métrage épingle les fondements d'un système illogique dans la démonstration probante d'une société malade.


Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1975 / 45 min / DCP / VOSTF

Le comité de contrôle du Parti réexamine le cas d'un membre menacé d'exclusion.

Court métrage commandé à Krzysztof Kieślowski par le Parti, Curriculum Vitae conserve, malgré les contraintes, l'empreinte de son auteur. Ayant proposé l'idée de départ, ainsi que le scénario, le cinéaste élabore un docu-fiction qui observe l'activité d'une commission menée par les membres du Parti. Fidèle à sa quête de justice et d'équité, il analyse les ressorts internes d'un processus déséquilibré où chacun doit choisir la peine appliquée à l'un des leurs.


La Radiographie
Prześwietlenie
Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1973 / 12 min / DCP / VOSTF

Les patients d'un sanatorium se livrent à la caméra.

Dans ce premier court métrage ouvertement autobiographique, Krzysztof Kieślowski met en scène la maladie de son père, atteint de la tuberculose. Durant son enfance, le cinéaste trouva refuge dans les livres pour traverser une époque faite de déménagements au gré des sanatoriums. Documenté et subtil, La Radiographie prend le parti de multiplier les discussions sur un sujet sensible afin de matérialiser des lieux trop souvent oubliés.


Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1972 / 10 min / DCP / VOSTF

Le domaine des pompes funèbres passé au crible, entre les familles des défunts et les fonctionnaires qui s'occupent des formalités funéraires.

Plongée dans la bureaucratie d'une entreprise de pompes funèbres, Le Refrain illustre minutieusement un business de la mort résumé à quelques documents administratifs et autres formalités superflues. Dans une succession de gros plans en noir et blanc, Krzysztof Kieślowski évoque l'absurdité d'une fin de vie où l'humain perd toute importance, délaissé au cœur d'un système aliénant. De la naissance à la déchéance, les procédures restent les mêmes, de photographies que l'on décolle aisément d'un passeport à la création infinie de nouvelles identités.


Les Têtes parlantes
Gadające głowy
Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1980 / 15 min / DCP / VOSTF

Plusieurs dizaines d'enfants, d'hommes et de femmes, âgés de 2 à 100 ans se succèdent. Ils répondent à ces deux questions : « Qui êtes-vous ? », « Que voulez-vous ? »

Dans Les Têtes parlantes, plusieurs générations de Polonais se succèdent afin d'exprimer, face caméra, leur vision de la société. Entre jeunes enfants et personnes âgées, Krzysztof Kieślowski donne la parole à un pays tout entier pour le laisser affirmer ses angoisses et ses désirs. Épris de liberté, tour à tour lucides, inquiets ou émouvants, chacun des protagonistes représente une part, une image d'un monde confus, où tous espèrent une seule chose : la perspective d'un avenir meilleur.


Ajouter 2021-10-23 19:45:00 2021-10-23 21:25:00 Europe/Paris L'Usine / Curriculum vitae / La Radiographie / Le Refrain / Les Têtes parlantes L'Usine Curriculum vitae La Radiographie Le Refrain Les Têtes parlantes Salle Salle Jean Epstein - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr