En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

jeudi 7 octobre 2021, 21h00

Salle Henri Langlois

21h00 → 23h00 (118 min)

Le Hasard
Przypadek
Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1981 / 118 min / DCP / VOSTF

Avec Bogusław Linda.

À la mort de son père, Witek décide d'interrompre ses études de médecine et de quitter Łódź pour commencer une nouvelle vie. Sur le quai de la gare, alors que le train s'ébranle, il s'élance, sans savoir qu'à cet instant sa vie peut prendre trois directions radicalement différentes.

Interdit pendant six années par le régime communiste en Pologne, Le Hasard suit un jeune homme au carrefour de sa vie tandis que trois possibilités de destinée s'offrent à lui. Comment faire face au hasard – s'il n'est pas un leurre – et à l'incertitude ? Est-on vraiment libre de nos choix ou poussés par les affres d'une existence contrainte ? Krzysztof Kieślowski lance des pistes de réflexion, sans se décider, ni forcer l'esprit de son spectateur, pour incarner la perdition de l'âme à un moment où la pression parentale et les conventions sociales comptent plus que tout. Dans ces trois films réunis en un seul, le cinéaste construit une vie d'hypothèses, de bonheurs véritables ou factices, mais aussi d'échecs cuisants. Directement impacté par l'histoire de son pays, il crée un personnage né dans le sang et la douleur au point de ne plus pouvoir s'en extirper, malgré la volonté d'échapper à sa condition. En toute connaissance de cause, Kieślowski espère la liberté au bout du chemin pour son héros, la perspective de choisir lui-même sa vie, sans fuite en avant, ni obligation d'abandon. Sombre mais d'une lucidité troublante, Le Hasard témoigne surtout de cet avide besoin ressenti par l'humain : monter coûte que coûte dans un train de passage afin de ne jamais rester bloqué sur le quai de sa vie.