En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 30 octobre 2021, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 17h10 (156 min)

Calme blanc
Dead Calm
Phillip Noyce
Australie / 1987 / 96 min / 35mm / VOSTF
D'après le roman Calme plat de Charles Williams.

Avec Nicole Kidman, Sam Neill, Billy Zane.

Une jeune femme se retrouve seule en mer à bord d'un voilier, avec un homme présumé avoir assassiné l'équipage d'un autre bateau.

Tiré d'un roman de Charles Williams, Calme blanc a d'abord failli voir le jour devant la caméra d'Orson Welles, qui avait acheté les droits de l'œuvre. Envisagé sous le titre The Deep, le film n'a jamais été réalisé suite à de nombreux retards et à la disparition prématurée de Laurence Harvey, son acteur principal aux côtés de Jeanne Moreau. Des années plus tard, c'est finalement George Miller qui persuade l'ancienne compagne d'Orson Welles, Oja Kodar, de lui confier le script avant de l'attribuer à Phillip Noyce. Tous deux complices, notamment durant le tournage en mer, ils refusent de visionner les prises de vues déjà effectuées par Welles et se lancent dans une réécriture du scénario. Dans un minimalisme maîtrisé, entre trois personnages et deux bateaux, Calme blanc devient alors un effrayant huis clos en pleine mer, un cauchemar millimétré où aucune échappatoire ne semble possible. Pour son premier grand rôle, Nicole Kidman est épatante en mère endeuillée, qui doit faire face à un brillant psychopathe (Billy Zane, parfait) et retrouver un instinct de survie qu'elle croyait définitivement perdu.


Phillip Noyce par Phillip Noyce
Leçon de cinéma animée par Jean-François Rauger
60 min

À la suite de la projection de Calme blanc de Phillip Noyce

« Quand j'ai lu le livre [Dead Calm de Charles Williams], je me suis dit qu'on avait de l'eau en Australie, bref, que c'était un film possible. Je me suis mis au travail. Méticuleusement. Car l'essentiel, c'est le scénario. Chaque erreur de script, à l'écran, se paie cash. (...) J'aime bien les sujets dépouillés, un peu bizarres. Calme blanc est la simplicité même : trois personnages et un chien. Facile. Le plus dur à contrôler, c'est la mer... »
(Phillip Noyce)


Jean-François Rauger est directeur de la programmation de la Cinémathèque française.


Ajouter 2021-10-30 14:30:00 2021-10-30 17:06:00 Europe/Paris Calme blanc / Phillip Noyce par Phillip Noyce. Leçon de cinéma animée par Jean-François Rauger Calme blanc Phillip Noyce par Phillip Noyce. Leçon de cinéma animée par Jean-François Rauger Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr