En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Coincoin et les z'inhumains - Épisode 2 : Les z'inhumains
Coincoin et les z'inhumains - Épisode 2 : Les z'inhumains

mercredi 8 septembre 2021, 19h00

Salle Georges Franju

19h00 → 20h40 (100 min)

Bruno Dumont
France / 2018 / 50 min / DCP

Avec Alane Delhaye, Bernard Pruvost, Philippe Jore, Lucy Caron, Alexia Depret, Priscilla Benoist, Christophe Verheecke.

Le p'tit Quinquin, devenu Coincoin, a grandi. Avec son copain L'Gros, il fait toujours les quatre cents coups dans la région où des migrants errent sur les routes. Il découvre un jour dans un pré la présence d'un curieux magma. Le commandant Van der Weyden, secondé par son fidèle Carpentier, mène l'enquête.


Bruno Dumont
France / 2018 / 50 min / DCP

Confrontés à l'irrationnel, Van der Weyden et Carpentier tentent de comprendre s'ils sont en présence de signes extraterrestres. Pendant ce temps, les habitants de la région, étrangement fécondés, se dédoublent en des clones aussi impassibles qu'inquiétants.

Après le succès – à la fois critique et public – de P'tit Quinquin, quatre ans plus tôt, Bruno Dumont retrouve sa galerie de personnages hauts en couleur pour une deuxième saison, diffusée sur Arte. Désormais adolescent, son héros observe la nouvelle enquête rocambolesque menée par le mémorable duo de la première saison – le commandant Van Der Weyden et le lieutenant Carpentier – aux prises avec l'apparition d'une mystérieuse substance extraterrestre. De cette étrange et sombre matière tombée du ciel, le cinéaste extirpe une réflexion aussi burlesque que philosophique sur le rejet de l'autre, le racisme et l'homophobie latents de notre société. Pour sa drolatique incursion dans la science-fiction, il rassemble des références allant de The Thing à Invasion of the Body Snatchers pour décrire notre part de bizarrerie intime. Dans cet absurde pot-pourri de genres et d'idées, une réalité politique émerge sous la caricature en évoquant la peur de la différence, le sort des migrants ou encore la crainte de l'apocalypse. Dorénavant portée par l'évolution de ses protagonistes – et notamment le passage à l'âge adulte de P'tit Quinquin –, la suite de leurs aventures réunit les grandes obsessions de Bruno Dumont dans une étude toujours plus incongrue de la condition humaine.