En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

mercredi 28 juillet 2021, 19h30

Salle Georges Franju

19h30 → 21h20 (109 min)

Katie Tippel
Keetje Tippel
Paul Verhoeven
Pays-Bas / 1974 / 109 min / 35mm / VOSTF
D'après le roman Jours de famine et de détresse de Neel Doff.

Avec Monique Van de Ven, Rutger Hauer, Andrea Domburg.

Amsterdam, 1881 : Cathy, pour subvenir aux besoins de sa famille, est amenée à se prostituer.

Comment échapper à sa condition lorsque seule la misère nous tend les bras ? Inspiré par les mémoires de Neel Doff, une prostituée hollandaise devenue l'épouse d'un riche parti, Katie Tippel (« tippel » signifie « tapineuse ») suit l'âpre quotidien d'une jeune femme en pleine montée du socialisme à la fin du XIXe siècle. Si Paul Verhoeven voulait traiter, sur un pied d'égalité, la vie de Katie et le contexte politique qui l'entoure, les coupes budgétaires et scénaristiques l'ont forcé à se recentrer autour de son personnage principal. Le film n'en est que plus intime, plus mystérieux, dans un portrait de femme ambivalent où la déchéance sexuelle et l'avilissement sont montrés frontalement. Imaginé tel un film en costumes sous l'influence de David Lean, il rend un hommage appuyé à La Passion de Jeanne d'Arc tout en faisant ressentir viscéralement les abus et l'assujettissement subis par les femmes depuis des siècles.