En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 16 juillet 2021, 19h00

Salle Henri Langlois

19h00 → 20h30 (90 min)

Le Quatrième Homme
De Vierde man
Paul Verhoeven
Pays-Bas / 1982 / 90 min / VOSTF

Avec Jeroen Krabbé, Renée Soutendijk, Thom Hoffman.

Un écrivain désabusé aperçoit dans la gare d'Amsterdam un jeune homme pour lequel il éprouve un vif désir. Puis il rencontre Christine, avec qui il passe la nuit, mais découvre le lendemain qu'elle est déjà trois fois veuve, ses maris étant morts dans d'étranges circonstances.

Trois ans après la tornade Spetters, Paul Verhoeven tourne la dernière page de sa période hollandaise avec Le Quatrième Homme, adaptation du roman éponyme de Gerard Reve. Dans une atmosphère de giallo, il abandonne le style naturaliste de ses précédents films afin de se concentrer sur un thriller métaphysique et onirique. La frontière entre le fantasme et la réalité s'y fait poreuse pour mieux pousser les curseurs du surréalisme à leur maximum. D'Ingmar Bergman – pour une introduction et une conclusion inspirées par À travers le miroir – à John Landis (Le Loup-garou de Londres) et Alfred Hitchcock (La Maison du docteur Edwardes), les références s'égrènent au cœur d'une variation sur la croyance religieuse et l'obsession de la mort. Pour cette première incursion dans le genre, la somme d'inspirations picturales (Edward Hopper, Salvador Dalí, René Magritte) accompagne un cinéma de l'excès et de l'hypersymbolisme. Sans en avoir l'air, le cinéaste pose ici les fondations de Basic Instinct qu'il tournera huit ans plus tard.