En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
La Chevauchée sauvage
La Chevauchée sauvage

vendredi 12 février 2021, 19h00

Salle Henri Langlois

19h00 → 21h15 (132 min)
Horaire susceptible d'être modifié. Ouverture de la billetterie pour cette séance courant janvier

La Chevauchée sauvage
Bite the Bullet
Richard Brooks
États-Unis / 1974 / 132 min / 35mm / VOSTF

Avec Gene Hackman, Candice Bergen, James Coburn.

En 1908, un journal organise une course de chevaux de mille kilomètres à travers le Grand Ouest. Huit hommes et une femme participent à l'aventure, espérant décrocher la prime promise au vainqueur.

Cette course à travers les paysages splendides de l’Ouest américain, au début du XXe siècle, mène chacun, hommes et bêtes confondus, au bout de sa souffrance. C’est un western sur le tard, mais qui n’a rien à envier aux grands classiques. Tous les éléments sont là, les joueurs et les brigands, les putains et les cow-boys, l’atmosphère, les décors. Il y a même Ben Johnson, échappé des grands chefs-d’œuvre de John Ford, en vieillard émouvant. Richard Brooks filme le désert, l’hostilité de la nature belle mais rude. La course en devient presque mystique, et célèbre des valeurs vieilles comme le monde mais chères au réalisateur, le courage, l’amitié - entre Gene Hackman et James Coburn qu’on a beaucoup de plaisir à voir côte à côte. Un western original, décalé, aux accents féministes comme souvent chez Brooks, et aussi pour lui, en réalité, un simple film d’amour : "Je voulais faire un film sur des individus qui éprouvent des sentiments les uns envers les autres. Des sentiments forts. L'amour entre des hommes obligés de se surmonter eux-mêmes, l'amour entre des hommes et des femmes, l'amour entre des hommes et des chevaux, l'amour entre des hommes et la terre qu'ils foulent".