En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 16 octobre 2020, 21h45

Salle Jean Epstein

21h45 → 23h30 (103 min)

Raymonde Carasco
France / 1978 / 25 min / 16mm

« Cette petite Gradiva 1 peut être le premier moment d'une Gradiva long métrage, comme une esquisse est le premier moment d'une série de tableaux, ou comme un prélude musical. Quoiqu'il en soit, Gradiva 1 aura une autonomie en tant que "morceau", quant à sa forme et à son inspiration. » (Raymonde Carasco, 1977)


Marguerite Duras
France / 1977 / 78 min / 35mm

Avec Marguerite Duras, Gérard Depardieu.

Une écrivaine lit à un comédien le scénario de son prochain film. Il est question d'une femme prise en stop par un routier.

« Qu'est-ce qui fait se rencontrer, au-delà d'un arbitraire fictionnel, la femme du camion et le camionneur, comment se relient, d'un point de vue formel, les plans de la chambre noire à ceux du camion ? Ainsi jouer : le positif d'une bande-son, où la voix parle d'un monde familier, attentionné, monocellulaire, contre une bande-image montrant un monde épars, étranger, indifférent. » (Danièle Dubroux, 1977)