En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

lundi 13 avril 2020, 17h00

Salle Henri Langlois

17h00 → 18h35 (91 min)

Face au crime
Crime in the Streets
Don Siegel
États-Unis / 1955 / 91 min / 35mm / VOSTF
D'après le téléfilm Crime in the Streets de Reginald Rose.

Avec John Cassavetes, James Whitmore, Sal Mineo, Mark Rydell.

Frankie Dane est le leader d'une bande de jeunes délinquants. Publiquement humilié par un voisin, il décide de le tuer. Ben Wagner, un travailleur social, tente de le dissuader et de le remettre dans le droit chemin.

Scène d'ouverture : deux bandes rivales s'affrontent dans un hangar désaffecté à coups de planches, de clous et de poings. C'est West Side Story avant l'heure, sans la couleur mais avec la force de gros plans ou de plongées superbes. La tension va crescendo, et Siegel filme avec justesse ces adolescents minés par le désœuvrement, l'impuissance des adultes dépassés. Il tourne la quasi totalité des séquences dans un décor unique, en fait un oppressant huis clos entre un appartement miteux, un bout de trottoir minable et une impasse sordide. Siegel prouve qu'il est un extraordinaire directeur d'acteurs, entre la candeur de Sal Mineo, décidément abonné aux rôles de gosses paumés, qui sort juste de La Fureur de vivre, le futur réalisateur Mark Rydell dans le rôle de Lou, au rire de fou, et surtout la fébrilité et la haine rentrée de John Cassavetes, dans son premier vrai rôle au cinéma, dont le charisme éclate littéralement sur l'écran.