En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 6 mars 2020, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 16h25 (113 min)

Voyage à deux
Two for the Road
Stanley Donen
Etats-Unis / 1966 / 113 min / DCP / VOSTF

Avec Audrey Hepburn, Albert Finney.

Joanna et Mark Wallace, mariés depuis 12 ans, songent au divorce. Sur les routes du Sud de la France, ils se souviennent de leurs précédents voyages en amoureux le long des mêmes itinéraires.

Restauration 4K par la Twentieth Century Fox et l'Academy Film Archive avec le soutien de la Film Foundation. Ressortie en salles le 29 avril par Ciné Sorbonne.


Dans Madame de... de Max Ophuls, le général dit à son épouse, résumant d'un trait leur vie de couple : « Ce n'est que superficiellement que nous sommes superficiels ». On pourrait en dire autant de Voyage à deux tant l'histoire, sans se départir jamais d'une élégance apparemment frivole, n'en énonce pas moins, par mille chemins et sans détour, ses quatre vérités : l'incurable illusion romantique féminine qui culmine dans la sacralisation du mariage, l'homme éternel Narcisse infantile, la tristesse du sexe sans sentiment (l'auteur du scénario original signera celui du Eyes Wide Shut de Kubrick). Et encore l'éternelle sève de l'amour vrai et la beauté irradiante d'un retour de flamme. Mais dans Voyage à deux, c'est modernité à tous les étages, comme on le disait de l'eau et du gaz : la mise en scène se nourrit d'un double principe dynamique, d'un côté en allant de l'avant (la route, l'espace), de l'autre en ne cessant de regarder en arrière (le rétroviseur, le temps), le réalisateur et le spectateur se régalant de l'incessant ballet spatio-temporel des frôlements, évitements, collisions des corps, des images, des matières et des couleurs. Mais comment être surpris que la modernité européenne des années 1960 en passe, pour l'Amérique, par un Stanley Donen dans sa période anglaise, lui qui, dès 1949, à l'heure du néoréalisme, osait une comédie musicale en pleine rue (Un jour à New York) ? Voyage à deux est une leçon de vie doublée d'une leçon de cinéma, à moins que ce ne soit l'inverse.

Bernard Benoliel


Ajouter 2020-03-06 14:30:00 2020-03-06 16:23:00 Europe/Paris Voyage à deux Voyage à deux Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr