En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 29 novembre 2019, 19h30

Salle Georges Franju

19h30 → 21h15 (103 min)

Jean Rollin
France / 1995 / 103 min / 35mm
D'après le roman Les Deux orphelines vampires de Jean Rollin.

Avec Isabelle Teboul, Alexandra Pic, Natalie Perrey.

Henriette et Louise, deux jumelles aveugles, sont adorées par les religieuses de leur orphelinat. Mais elles cachent un lourd secret : leur capacité à voir la nuit pour tuer des animaux et se nourrir de leur sang.

Jean Rollin est une des personnalités les plus singulières, les plus excentriques du cinéma français, un de ceux - le seul peut-être - à avoir réussi les noces d’un cinéma de genre, voire d’exploitation, avec une volonté d’expression toute personnelle, avec un désir d’auteur. Jean Rollin est un cinéaste érudit, écrivain et poète, à la croisée de diverses histoires, de diverses cultures, de diverses influences. Il s’est intéressé, dès son premier long métrage, à la figure du vampire, créature libre, érotique, raffinée. Le Viol du vampire sort ainsi en 1968, au moment du tourbillon politique de l’époque.

Les Deux orphelines vampires a été réalisé près de trente ans après Le Frisson des vampires. Adapté d’un roman écrit par Rollin lui-même, le film rappelle une fois de plus le goût du réalisateur pour le mélo populaire, le roman-feuilleton et l’épouvante. Un cocktail dont lui seul avait le secret. Grâce à Jean Rollin, le vampire aura été aussi une figure du cinéma français.

Jean-François Rauger