En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Intervention divine
Intervention divine

dimanche 8 décembre 2019, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 17h25 (172 min)

Intervention divine
يد إلهية [Yadon ilaheyya]
Elia Suleiman
France, Maroc, Allemagne / 2001 / 92 min / DCP / VOSTF

Avec Elia Suleiman, Manal Khader, Nayef Fahoum Daher.

E. S., un Palestinien vivant à Jérusalem, est partagé entre la nécessité de s'occuper de son père, très fragile, et son amour pour une Palestinienne de Ramallah, qu'il ne peut retrouver qu'au checkpoint situé entre les deux villes.

Le conflit israélo-palestinien vu par le cinéaste de Nazareth. Entre burlesque et gravité, Elia Suleiman livre un film drôle, subtil et poétique. Sous-titrée « une chronique d’amour et de douleur », c’est une œuvre de résistance qui, dit-il, « se doit de réfléchir sur les discours esthétiques : être résistant, c’est être capable d’écrire une histoire selon des points de vue différents, de multiplier les métaphores. Je refuse les récits linéaires, je laisse le spectateur libre de ses interprétations, de choisir le premier plan ou l’arrière-plan. »


80 min

À la suite de la projection d'Intervention divine, rencontre avec Elia Suleiman, animée par Bernard Benoliel.

« Le point de départ d'une image, pour moi, c'est un chatouillement, une sensualité, un plaisir potentiel, un trait d'humour. L'image est d'abord mal définie. Puis, je l'explore. Mais je ne commence jamais par la compréhension. Parfois, au contraire, je la garde parce que je ne la comprends pas, et que je la trouve drôle ou insolite. Mais je sais qu'il y a aussi quelque chose d'intellectuel, sous-jacent, dont je ne me rendrai compte qu'après coup. » (Elia Suleiman)


Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.