En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

jeudi 14 novembre 2019, 21h45

Salle Henri Langlois

21h45 → 23h30 (104 min)

Georg Wilhelm Pabst
France-Allemagne / 1930 / 104 min / 35mm / VOSTF
D'après la pièce L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill.

Avec Albert Préjean, Florelle, Margo Lion, Gaston Modot.

Dans un quartier de Londres en proie aux guerres de gangs, une rivalité s'installe entre le chef des mendiants et le gangster que sa fille veut épouser.

Version française du film.

« La scène du cabaret ? Des Toulouse-Lautrec a-t-on dit. Non, les Toulouse-Lautrec sont plus âpres, plus crus et plus durs. Ici ce sont des Toulouse-Lautrec mais vus par 1932, c'est-à-dire chargés d'une grâce fanée absolument exquise. Quelle mélancolie, quel charme se dégagent de ces images, ce qui rend peut-être ici le film plus morbide que dans la version allemande. J'ai beaucoup aimé le récitant. Il me semble que cela augmente le charme de l'œuvre en lui donnant un air de conte de fées. De même, j'ai fort goûté la tentative poétique de Pabst, non seulement dans les images mais aussi dans les dialogues. Écoutez les duos de Florelle et de Préjean bercés par une musique exquise. Ne rappellent-ils pas certains passages de Shakespeare et de Musset ? » (Henri Langlois, Écrits de cinéma)