En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

dimanche 24 novembre 2019, 21h45

Salle Georges Franju

21h45 → 23h15 (90 min)

Georg Wilhelm Pabst
Allemagne / 1930 / 90 min / DCP / VOSTF
D'après le roman Quatre de l'infanterie d'Ernst Johannsen.

Avec Fritz Kampers, Gustav Diessl, Claus Clausen.

En 1918, quatre fantassins allemands se retrouvent sur le front français à quelques mois de la fin du conflit.

« Je me souviens très vivement de mes impressions de spectateur, où je fus surtout frappé par la puissance de la piste sonore. À une époque où les films (100% parlants) bavardaient ou chantaient, au son d’une musique sirupeuse, rien dans Quatre de l’infanterie que de sobres paroles, sans aucun mot d’auteur ou effet de dialogue. Et puis la partition des bruits : éclatements, sifflements, cris ou râles des blessés qui s’accordaient avec un paysage de tranchées boueuses, de barbelés, de ruines. On n’avait pas encore vu la guerre montrée à l’écran, avec cette vérité dans l’image, sauf dans Charlot soldat, mais non pas dans La Grande Parade de King Vidor, ni même Les Cœurs du monde de D.W. Griffith… Et le son venait ici extraordinairement renforcer la portée des images. » Georges Sadoul (Les Lettres françaises, 17/11/1966)

Film restauré par la Deutsche Kinemathek à partir d’un négatif de 1931 et d’un négatif de 1964, en coopération avec le British Film Institute.
Ressortie en salles par Tamasa.