En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 14 septembre 2019, 14h30

Salle Georges Franju

14h30 → 17h20 (166 min)

Barbet Schroeder
France / 1971 / 106 min / DCP

Avec Jean-Pierre Kalfon, Bulle Ogier, Valérie Lagrange.

Femme de consul, Viviane participe à une expédition en Nouvelle-Guinée. Elle s'éprend du leader du groupe, dont l'objectif est d'atteindre une mystérieuse vallée, où nul n'ose s'aventurer.

La photo de Nestor Almendros, la musique de Pink Floyd, la délicatesse de Bulle Ogier alliée à la fougue de Jean-Pierre Kalfon, un tournage en Papouasie sous LSD ou autres substances locales pour certains, la jungle folle et ses autochtones… La Vallée raconte la quête d’un paradis perdu. Quête initiatique, spirituelle, très loin du mythe rousseauiste du bon sauvage. Barbet Schroeder met en images éclatantes un éblouissant récit de voyage, une aventure en forme de parabole du rêve hippie, qui s’engage dans le contemplatif, « obscured by clouds ».


60 min

Rencontre animée par Bernard Payen.

« La Vallée, c'est Shangri-La, le paradis sur terre. C'est une rêverie, dont les éléments sont réels. Le cinéma les fait exister. C'est cela la force du cinéma : son pouvoir de réalité. » (Barbet Schroeder)

« Une des scènes les plus marquantes du film est celle de la cérémonie à laquelle nous participons avec les Papous. Ils nous avaient enduit le corps d'huile, avant de le saupoudrer de cendre et de nous poser des coiffes en plumes d'oiseaux de paradis. Ainsi, aidés par le bronzage, nous avions la même couleur qu'eux. » (Jean-Pierre Kalfon, Tout va bien M'man ! Souvenirs, 2018)

Rencontre suivie d'une signature à la librairie de la Cinémathèque, où Jean-Pierre Kalfon dédicacera ses mémoires : Tout va bien M'man. Souvenirs, Éditions de l'Archipel, 2018.


Bernard Payen est responsable de programmation à la Cinémathèque française.