En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Un Américain bien tranquille
Un Américain bien tranquille

vendredi 28 juin 2019, 16h00

Salle Henri Langlois

16h00 → 18h05 (121 min)

Joseph L. Mankiewicz
États-Unis / 1957 / 121 min / DCP / VOSTF
D'après le roman Un Américain bien tranquille de Graham Greene.

Avec Audie Murphy, Michael Redgrave, Claude Dauphin, Giorgia Moll.

À Saïgon, en pleine guerre d'Indochine, Pyle, un jeune Américain, fait la connaissance de Fowler, journaliste anglais, et tombe amoureux de sa jeune maîtresse vietnamienne. Fowler découvre peu à peu que Pyle travaille pour la CIA. Et lorsque l'Américain est retrouvé mort, l'inspecteur français chargé de l'affaire sollicite l'aide de Fowler.

Le scénario de Mankiewicz, encore plus complexe que le roman déjà très dense de Greene, sème délibérément le trouble, entre les forces en présence ou les passages réguliers de l’anglais au français. Qui est l’ennemi, qui sont les traîtres ? Peu importe, ce qui compte, c’est la façon dont Mankiewicz relie habilement politique et sentiments. Comment, derrière la réflexion sur la loyauté, l’honneur et la manipulation, il raconte avec mélancolie le drame d’une rivalité amoureuse, entre cynisme et candeur. Beaucoup virent dans ce film un Mankiewicz mineur. Pas Godard, qui, conquis par Giorgia Moll qu’il engagea plus tard sur Le Mépris, le classa meilleur film de l’année.