En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

mercredi 10 avril 2019, 21h45

Salle Georges Franju

21h45 → 23h15 (87 min)

Le Cheik blanc
Lo Sceicco bianco
Federico Fellini
Italie / 1951 / 87 min / 35mm / VOSTF

Avec Alberto Sordi, Brunella Bovo, Leopoldo Trieste, Giulietta Masina.

En voyage de noces à Rome, Wanda, une lectrice passionnée de romans-photos, se perd et rencontre son héros sur la plage d'Ostie où a lieu un tournage.

 

Première réalisation, première exploration de la dualité rêve / réalité. Si Le Cheik blanc est mal accueilli à sa sortie, il possède déjà beaucoup de l’univers de Fellini : séquences oniriques, tradition et religion bousculées, outrance des personnages. Celui d’Alberto Sordi, héros de romans-photos, d’une veulerie tragique, annonce les hommes des Vitelloni. Celui de Giulietta Masina, dans une courte apparition en prostituée candide, s’appelle Cabiria. On la retrouvera dans Les Nuits du même nom cinq ans plus tard. Quant à la musique de Nino Rota, elle résonne pour la première fois sur les mondes rêvés du cinéaste. Tutto Fellini !