Quatorze juillet

mercredi 24 avril 2019, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 17h05 (152 min)

60 min

Deuxième d'une série de trois conférences consacrées au cinéaste français René Clair, en partenariat avec l'Université permanente de la ville de Paris.

Amoureux du cinéma silencieux, René Clair, même lorsqu'il sera devenu l'un des grands noms du parlant, s'attachera à maintenir la poésie, la légèreté, l'apesanteur qui étaient l'apanage des images muettes. Sous les toits de Paris (1930), Le Million (1931), Quatorze juillet (1933), ou encore, rétrospectivement, Le Silence est d'or (1947), témoignent de cette utopie dont le secret est la musique.


Maître de conférences à l'université Paris 8, réalisateur de films de fiction et d'écrits autobiographiques, Noël Herpe a conçu pour la Cinémathèque française les expositions Sacha Guitry et H.-G. Clouzot. Historien du cinéma français, il a publié entre autres une biographie d'Éric Rohmer et un recueil d'entretiens avec lui, et plusieurs ouvrages sur René Clair : René Clair, le film dans le texte chez Jean-Michel Place ; René Clair ou le cinéma à la lettre aux éditions de l'AFRHC. Il est par ailleurs l'auteur d'écrits autobiographiques (le dernier en date, Souvenirs/Écran, chez Bartillat, chronique sa tournée de conférences sur H.-G. Clouzot), ainsi que de films de fiction : son premier long métrage, Fantasmes et Fantômes, vient de paraître en DVD chez Tamasa.


René Clair
France / 1932 / 92 min / DCP / Version intégrale restaurée 4K

Avec Annabella, Georges Rigaud, Pola Illery.

Lors d'un bal du 14 Juillet, Jean et Anna s'avouent leur amour. Mais cette journée de fête va vite être gâchée par l'arrivée de Pola, séduisante et envoûtante étrangère.

Une présentation de TF1 Studio.
Version intégrale restaurée en 4K à partir du négatif image et du négatif son français nitrate et d'un marron et d'un contretype safety par TF1 Studio, avec le soutien du CNC.
Travaux numériques et photochimiques réalisés par le laboratoire Hiventy en 2019.