En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 27 juin 2015, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 17h45 (195 min)

Stromboli
Stromboli, terra di Dio
Roberto Rossellini
Italie-Etats-Unis / 1949

Avec Ingrid Bergman, Mario Vitale, Renzo Cesana.

Pour échapper à l'horreur d'un camp d'internement, Karin, une jeune Lituanienne, accepte d'épouser un jeune pêcheur italien qui l'emmène vivre dans son île. Elle découvre un monde primitif et brutal auquel elle se sent étrangère.

La restauration numérique de la version italienne de Stromboli a été réalisée par la Cineteca di Bologna, avec les meilleurs éléments disponibles, à partir d'un contretype conservé à Cinecittà Lumière. L'image a été scannée en 2K. Après le scan, les images ont été stabilisées et numérisées en éliminant quelques altérations du temps. Il s'agissait de rendre l'éclat et la richesse de la photographie originale, ainsi que du son (réduction des bruits de fonds causés par l'usure du temps en maintenant la dynamique et les particularités du son original).


85 min

Stromboli, en 1950, est le premier des cinq longs métrages qu'Ingrid Bergman va réaliser avec Roberto Rossellini. Son tournage coïncide avec le scandale mondial provoqué par la liaison amoureuse jugée scandaleuse entre l'actrice américaine et le réalisateur italien. Mariés la même année que Stromboli, ils eurent trois enfants dont des jumelles, Isotta et Isabella Rossellini.

« Je crois qu'au fond de moi je suis tombée amoureuse de Roberto dès l'instant où j'ai vu Rome, ville ouverte, car, à partir de là, il n'a jamais plus quitté mes pensées. » (Ingrid Bergman)

Dialogue animé par Serge Toubiana