En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Boudu sauvé des eaux
Boudu sauvé des eaux

samedi 10 novembre 2018, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 16h55 (143 min)

Jean Renoir
France / 1932 / 83 min / DCP
D'après la pièce Boudu sauvé des eaux de René Fauchois.

Avec Michel Simon, Charles Granval, Marcelle Hainia.

Boudu, un sympathique clochard, est sauvé de la noyade par un courageux bourgeois qui le recueille chez lui. Boudu prend ses aises dans ce nouveau logis et commence à le perturber.

Film restauré en 2K par Pathé.


Jean Renoir / Michel Simon, et vice versa
Dialogue avec Frédéric Bas
60 min

Frédéric Bas présentera Boudu sauvé des eaux, une projection suivie d'une discussion pour raconter comment Renoir a inventé Michel Simon et comment, en retour, Simon a été, au début des années 1930, le premier acteur à figurer les deux versants de l'imaginaire renoirien : le versant sombre et pessimiste (La Chienne) et le versant jouisseur et « anar » avec Boudu qui se joue de toutes les règles du jeu social pour recréer un monde. Renoir/Simon, Simon/Renoir : chacun des deux a permis à l'autre de développer écriture, jeu et mise en scène.

« Renoir est formidable. Il a des idées un peu « fortes ». Vous me comprenez, n'est-ce pas ? Renoir, c'est le fils du grand peintre. Homme prodigieux s'il en est. Il a réalisé tout Zola, et bien autre chose encore. Renoir est un sentimental doublé d'un homme d'action. » (Michel Simon)

« Michel Simon est un acteur pour lequel j'ai plus que de l'admiration. Il semble qu'il soit le théâtre ou le cinéma lui-même : c'est un personnage invraisemblable. Les dons de cet homme ne sont pas croyables. » (Jean Renoir)


Frédéric Bas enseigne l'histoire et la géographie, écrit pour le magazine culturel web Chronic'art et pour Médiapart. Il a aussi écrit Tanner ou l'optimisme, postface à Ciné-mélanges (Seuil, 2007).