En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Star Trek Générations
Star Trek Générations

samedi 23 juin 2018, 22h30

Salle Henri Langlois

22h30 → 06h40 (490 min)

Nuit Malcolm McDowell

Nuit présentée par Malcom McDowell


Star Trek Générations
Star Trek Generations
David Carson
Etats-Unis / 1994 / 115 min / 35 mm / VOSTF

Avec Patrick Stewart, William Shatner, Jonathan Frakes, Malcolm McDowell.

Il y a quatre-vingt ans, le capitaine Kirk disparaissait lors d'un combat suite à un appel de détresse : les Borgs avaient alors ravagé la planète El-Laurian et il ne restait plus que quelques survivants, dont le scientifique, Tolian Soran. Près d'un siècle plus tard, le capitaine Jean-Luc Picard est aux commandes de l'Enterprise D et s'apprête à sauver de nouveau Tolian Soran.


Tinto Brass
Grande-Bretagne-Italie / 1977 / 150 min / 35 mm / VOSTF / Interdit au moins de 16 ans

Avec Malcolm McDowell, Peter O'Toole, John Gielgud.

Pour obtenir le pouvoir, le sanguinaire Caligula n'hésite pas à tuer l'empereur de Rome, son grand-père adoptif. Très vite, les signes de sa folie se manifestent.

Film interdit aux moins de 16 ans.


« De mon point de vue, la quintessence du mauvais goût, dans tout ce qu'il a de meilleur. » (Nicolas Winding Refn)

À l'origine de ce projet extravagant que fut la réalisation de Caligula, il y a Bob Guccione, propriétaire du magazine Penthouse qui avait révolutionné la presse érotique par son audace. Guccione se lance en effet, vers le milieu des années 1970, dans la production d'un film à grand spectacle contant l'ascension et la chute de l'empereur Caligula. Le scénario en est confié à Gore Vidal, la réalisation à Tinto Brass, auréolé du succès de Salon Kitty, et les décors à Danilo Donati, fidèle collaborateur de Federico Fellini. Le tournage, où se mêlent acteurs shakespeariens et modèles de cinéma érotique, est particulièrement accidenté et va durer presque quatre ans. Peu satisfait des séquences érotiques tournées par Tinto Brass, Guccione réalise, la nuit, dans les décors même du film et à l'insu du réalisateur, des scènes « hardcore » (mettant en scène des actes sexuels non simulés) à l'insu du reste de l'équipe. Si le résultat s'avère hautement délectable, c'est sans doute grâce au talent de Tinto Brass, à son génie visuel et à son érotomanie naturelle, même s'il fut écarté du montage par Guccione. On le doit aussi à cette manière si savante de mêler la culture « haute » (l'Histoire, le théâtre shakespearien, la musique de Prokofiev) et la culture « basse » (l'érotisme soft, la pornographie se nourrissant de délectables perversions, la bande dessinée), dans une orgie pop et luxueuse proprement unique dans l'histoire du cinéma. Le film eut de nombreux démêlés avec la censure et sortit dans différentes versions selon les pays. C'est la version non édulcorée qui sera proposée au spectateur. Heureux spectateur.

Jean-François Rauger


Tonnerre de feu
Blue Thunder
John Badham
Etats-Unis / 1983 / 108 min / 35 mm / VOSTF

Avec Warren Oates, Roy Scheider, Malcolm McDowell.

Frank Murphy est un pilote d'hélicoptère très doué. Un jour, il est témoin du meurtre d'une femme et décide de mener son enquête. En parallèle, on lui demande de tester un nouvel engin dernier cri prévu pour surveiller les foules pendant les Jeux Olympiques.


Lindsay Anderson
Grande-Bretagne / 1981 / 115 min / 35 mm / VOSTF

Avec Malcolm McDowell, Alan Bates.

Le Britannia Hospital fête ses 500 ans. Pour l'occasion, le centre de recherches dirigé par l'éminent professeur Millar doit être inauguré en présence de la reine-mère. Mais ce jour-là, le personnel exprime violemment son mécontentement sur ses conditions de travail.