En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 24 mars 2018, 14h00

Salle Georges Franju

14h00 → 17h00 (180 min)

Louis Malle
France-Italie-République fédérale d'Allemagne / 1973 / 135 min / DCP

Avec Pierre Blaise, Aurore Clément.

Juin 1944, à Moissac, dans le Sud-Ouest de la France. Lucien Lacombe, jeune fils de paysan de 17 ans, garçon de salle à l'hôpital, voudrait rejoindre les résistants mais les responsables du mouvement refusent de le prendre dans ses rangs. Un jour, il est arrêté par la milice. Ce soir-là, sous l'emprise de l'alcool et de la peur, il commence à dénoncer des maquisards.


À propos de « Lacombe Lucien »
Dialogue avec Aurore Clément, Justine Malle et Jean-Claude Laureux
45 min

« Je suis resté très proche du scénario, mais je ne fais jamais ma mise en scène à l'avance, je l'improvise à partir des acteurs et du décor, en travaillant avec les comédiens. » (Louis Malle, 1974)

À l'issue de la projection de Lacombe Lucien, rencontre avec Aurore Clément, Justine Malle et Jean-Claude Laureux, animée par Wafa Ghermani.


Aurore Clément est actrice (Chantal Akerman, Francis Ford Coppola, Wim Wenders, Laetitia Masson...). Elle a débuté dans Lacombe Lucien de Louis Malle.

Justine Malle est la fille de Louis Malle et elle-même réalisatrice. Avec ses frère et sœur, elle a déposé les archives du cinéaste à la Cinémathèque française et a participé activement à la mise en place de la rétrospective qui lui est consacrée.

Jean-Claude Laureux est ingénieur du son et a travaillé sur tous les films de Louis Malle à partir de Calcutta en 1969.

Wafa Ghermani est docteure en études cinématographiques, spécialiste du cinéma taïwanais, et chargée d'événements culturels à la Cinémathèque française.