En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

lundi 3 janvier 2011, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 16h00 (86 min)

Luis Buñuel
Mexique / 1951 / 86 min
D'après la nouvelle Susana de Manuel Reachi.

Avec Fernando Soler, Rosita Quintana, Víctor Manuel Mendoza.

Susana, une jeune détenue, s'échappe d'une maison de redressement. Elle se réfugie dans l'hacienda de Don Guadalupe et y séduit l'intendant, le père et le fils, semant la zizanie.

Film de commande, souvent considéré comme mineur, Susana la perverse est en réalité l’une des œuvres les plus insidieuses tournées par Buñuel. Tout en adoptant les codes classiques du mélodrame mexicain, avec notamment sa fin ultra-moraliste (qu’il regretta plus tard d’avoir tourné), le cinéaste s’est amusé à injecter des images de son univers surréaliste et provocateur : mygale traversant l’ombre d’une croix, orage miraculeux, œufs cassés ruisselant sur les cuisses de la jeune fille. Véritable ange exterminateur, Susana vient semer la discorde dans le monde bien ordonné de l’hacienda, révélant l’hypocrisie et toutes les frustrations de ses habitants. Derrière la séductrice presque enfantine, l’une des figures de Buñuel les plus redoutables.