En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Quai des Brumes
Le Quai des Brumes

samedi 2 avril 2016, 21h15

Salle Georges Franju

21h15 → 22h50 (91 min)

Marcel Carné
France / 1938 / 91 min / DCP
D'après le roman Le Quai des Brumes de Pierre Mac Orlan.

Avec Jean Gabin, Michèle Morgan, Michel Simon, Pierre Brasseur.

Au Havre, un déserteur tombe amoureux d'une orpheline.

À l’évocation du Quai des brumes, qui n’a pas en tête l’image de ce couple caché dans la pénombre du port du Havre, se susurrant des mots d’amour ? La poésie désenchantée du tandem Carné-Prévert, les décors nocturnes et embrumés d’Alexandre Trauner, l’atmosphère onirique des images d’Eugen Schüfftan, accompagnés de la musique funèbre et lancinante de Maurice Jaubert. Le film demeure l’une des œuvres les plus emblématiques du fameux « réalisme poétique ». Pierre Mac Orlan, l’auteur du roman adapté, lui préfère le terme « fantastique social ». Malgré de virulentes attaques au moment de sa sortie – censure pour « défaitisme » moral notamment –, et plus tard de la part des jeunes critiques de la Nouvelle Vague, fustigeant ce qu’ils nommèrent le « cinéma de papa », Le Quai des brumes fut un énorme succès et reste l’un des plus beaux drames portés à l’écran : l’histoire du déserteur Gabin croyant lire l’espoir du bonheur dans les beaux yeux de Morgan.