En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 2 décembre 2006, 16h00

Salle Georges Franju

16h00 → 18h00 (120 min)

Pulsions, catharsis et société
Table ronde animée par Jean-François Rauger

Né en 1919, à Séoul, Kim Ki-young a réalisé une trentaine de films. Entomologiste cruel, observateur implacable des comportements humains, il a réalisé, entre 1 955 et 1 995, une série de mélodrames sexuels d'une incroyable violence où la rhétorique du cinéma d'épouvante met à nu les pulsions les plus indicibles.


Réalisateur de Sympathy for Mr. Vengeance (2002), Old Boy (2003), Lady Vengeance (2005). En tant que critique, il a participé à la redécouverte de Kim Ki-young en Corée.

Professeur à la Korean National University of Arts, il a été l'assistant de Im Kwon-Taek. En 1994, il réalisait La Vie en rose et, en 1996, Jungle Story. Entre 2001 et 2004, il dirige le Festival International du Film Fantastique de Puchon. Entre 2000 et 2005, il travaille comme conseiller auprès du KOFIC (Korean Film Council). Kim Hong-Joon est co-programmateur de la rétrospective Kim Ki-young.

Actrice chez Kim Ki-young : La Transgression (1974), Love of Blood Relations (1976), I-Eoh Island (1977), The Soil (1978) et Story of Ban Gum- Yon (1981). Suite à la censure de ce dernier film, Lee Hwa-Si est précédée d'une réputation sulfureuse, bientôt il lui est interdit de jouer en Corée. Par la suite, elle s'exile au Canada pour raisons politiques.

Jean-François Rauger est directeur de la programmation de la Cinémathèque française.