En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

jeudi 4 février 2016, 18h30

Cinéma Les Fauvettes Hors les murs

18h30 → 20h15 (104 min)
Séance présentée par Davide Pozzi et Tessa Pontaud

Julien Duvivier
France / 1936 / 104 min / DCP / VOSTA

Avec Jean Gabin, Charles Vanel, Raymond Aimos, Viviane Romance.

Des amis, ouvriers au chômage, vivent dans un hôtel meublé parisien. Un billet de loterie acheté conjointement leur fait gagner une somme considérable.

Réalisé lors de l'été 1936, La Belle Équipe coïncide avec l'avènement du Front populaire, et en reflète les enthousiasmes, les espoirs et les désillusions. Les lieux de tournage en extérieurs, à Chennevières, île de la Marne, confèrent au film l'atmosphère de ces endroits de réjouissances populaires du moment, restituée lors d'une séquence chantée par Jean Gabin : Quand on s'promène au bord de l'eau sera un grand succès de l'époque. Écrit par Julien Duvivier et Charles Spaak − le scénariste de Renoir, Marcel L'Herbier, Jean Grémillon... −, le scénario exalte des valeurs d'amitié virile et de solidarité ouvrière incarnées par Jean Gabin. L'acteur, qui doit déjà à Duvivier son rôle dans La Bandera, inaugure un nouveau type d'acteur auquel le public peut s'identifier. Fait rare dans l'industrie du cinéma français, la fin du film a fait l'objet de deux versions, les producteurs ayant exigé de Duvivier une fin plus « optimiste » que celle qu'il avait voulue. Si cette fin est celle qui a été exploitée jusqu'ici, la restauration du film présente celle, plus sombre, souhaitée par Duvivier.

Élise Girard


Restauré en 4K à partir du négatif image et son optique nitrate (élément Christian Duvivier/Pathé), d'un marron et d'un contretype nitrate de la Cineteca Nazionale de Rome, au laboratoire L'Immagine Ritrovata, sous le contrôle de Pathé et de Christian Duvivier. Restauration menée avec la participation du CNC.